Coupe de Belgique : Le Standard s’impose à Eupen et file en finale (0-1)

Le Standard s’est qualifié, pour la finale de la Coupe de Belgique, en s’imposant par le plus petit écart face à Eupen. Les Liégeois ont une nouvelle fois manqué d’efficacité, mais un coup de génie d’Amallah, a permis au Standard d’espérer remporter sa 9e finale de Coupe.

Les enjeux du match

Le déplacement à Eupen est clairement un des matchs les plus importants de la saison pour le Standard. Largués en championnat les Liégeois savent que la Coupe sauvera leur saison et sans doute aussi la tête de Mbaye Leye. De son côté Eupen assume son rôle d’outsider et rêve de créer la surprise au Kehrweg, en se qualifiant pour la première finale de Coupe de son histoire.

Pour accéder à cette demi-finale, Le Standard a successivement écarté le FC Seraing (1-4), Courtrai (qualification aux penalties) avant de triompher contre le Club de Bruges (1-0). De son côté Eupen s’est défait de Rupel Boom (forfait), l’Olympic de Charleroi (5-1) et La Gantoise (1-0).

 

 

Eupen se crée les premières occasions

Comme c’est souvent le cas ces derniers temps, Mehdi Carcela et Maxime Lestienne débutent la rencontre sur le banc. La tension est palpable en début de match.

C’est Eupen qui se crée la première grosse occasion un peu avant le quart d’heure. Le centre de Heris trouve la tête de Baby aux 16 mètres. La reprise de l’ex-Carolo prend la direction du but liégeois mais Bodart sort une belle claquette pour éviter l’ouverture du score.

 

Le Standard manque cruellement d’efficacité

La première occasion liégeoise, elle, tombe à la 24e minute. Une reprise de Muleka au point de penalty mais la tête du liégeois n’est pas cadrée. Quelques minutes plus tard, on retrouve Muleka qui n’arrive pas à concrétiser un excellent centre de Amallah.

Le Standard galvaude les occasions et ce n’est pas fini. A la 33e Klauss esseulé au point de penalty envoie le ballon largement au-dessus du but de Defourny. Deux minutes plus tard c’est Amallah seul dans le rectangle qui bute sur le portier eupenois.

Heureusement pour le Standard, les Pandas se montrent tout aussi inefficaces en zone de conclusion. Baby manque coup sur coup deux belles occasions, l’attaquant sénégalais se montrant incapable de cadrer ses envois.

La dernière occasion de la première période est liégeoise mais Balikwisha idéalement servi par Klauss oublie de cadrer sa frappe. C’est 0-0 à la pause.

 

But en or d’Amallah

En début de seconde période Eupen passe à deux doigts d’ouvrir le score sur une contre-attaque. Peeters lance Musona qui frappe en un temps. Le ballon s’écrase sur la barre transversale de Bodart. Le gardien liégeois sort le grand jeu quelques minutes plus tard pour éviter un corner rentrant de Musona.

La réponse du Standard est cinglante. Un beau mouvement liégeois. Au départ de l’action Klaus sert Laifis. Le Chypriote remet le ballon en retrait à Amallah. Le médian liégeois décoche une superbe frappe imparable pour Defourny. Le Standard prend les commandes à la 66e minute. Les hommes de Mbaye Leye se créent encore plusieurs occasions via Bokadi et Amallah mais une fois encore les Liégeois manquent de réalisme et d’efficacité dans un match qu’ils auraient dû tuer beaucoup plus rapidement.

Une 9e Coupe de Belgique en ligne de mire

Mais l’essentiel est acquis. Le Standard se qualifie pour sa 18e finale de Coupe de Belgique avec l’espoir de remporter fin avril la 9e coupe de son histoire. De son côté Eupen quitte la compétition avec un beau parcours et sans doute quelques regrets face à une équipe du Standard que les Pandas auraient pu faire trembler davantage.

Les Liégeois connaîtront leur adversaire, ce dimanche soir, après l’autre demi-finale entre Anderlecht et Genk.

4 images
© Tous droits réservés
4 images
© Tous droits réservés
4 images
À une marche de la finale, le Standard ne peut pas se rater. © John Thys – Belga
Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK