Clément Tainmont : "Lukaku est non seulement devenu le leader de l’attaque, mais aussi de cette équipe"

Ce dimanche, les Diables Rouges se sont imposés (1-0) lors de leur dernier match de préparation avant l’Euro. Dans Complètement Foot, David Houdret, Pascal Scimè et Clément Tainmont sont revenus sur cette victoire.

Notre nouveau consultant a tout d’abord qualifié la prestation des Belges comme étant "appliquée". "On a senti un groupe appliqué qui a respecté les consignes de Roberto Martinez. Il y avait un bon bloc, une bonne pression positive vers l’avant pour contrarier le bloc adverse. On a senti des bonnes intentions même si ça aurait pu être beaucoup mieux dans l’animation offensive. Il y a eu beaucoup de gestion surtout en deuxième mi-temps."

Pascal Scimè a quant à lui évoqué le terme "sécurisant" pour résumer ce match. "Il y avait quelques doutes après le match face à la Grèce. La prestation aujourd’hui a été solide pendant une grosse heure de jeu a été solide. On a vu de l’application, de la détermination, du respect des consignes. On a aussi vu certains joueurs être généreux, ils n’en ont pas gardé sous la semelle face à un adversaire qui a réussi à nous faire mal quand il a voulu jouer. De là à dire que la Belgique est prête pour l’Euro, je ne sais pas, mais ça nous donne un bon espoir pour la suite."

Clément Tainmont, ancien joueur de Charleroi et de Malines, a été impressionné par l’importance de Romelu Lukaku chez les Diables : "Lukaku, c’est le patron. Avec les matchs à huis clos, on entend les joueurs parler et on sent que par la parole il impulse quelque chose au reste du groupe. En plus de par son poste de pivot, on vient s’appuyer sur lui. Ça prouve l’importance qu’il a dans ce groupe. Même tout seul il est capable de se créer des occasions, il est capable d’amener du rythme et de faire monter le bloc de par sa conservation. Même si on ajoute De Bruyne et Hazard, il est devenu le leader non seulement de l’attaque mais aussi de cette équipe."

Et Pascal Scimè d'ajouter, "je pense qu'il faut aussi ressortir un autre élément du lot, c'est Yannick Ferreira Carrasco. Je vois mal un onze de base sans lui."

Le pressing de Martinez pour éviter de subir

À la mi-temps du match, l’équipe de Complètement Foot s’était attardée sur la tactique mise en place par Roberto Martinez. Clément Tainmont a tout d’abord épinglé le pressing constant.

"On sent que Martinez a mis en place un jeu basé sur le pressing. Cela permet de toujours faire avancer le bloc pour éviter que les arrières n’aient à trop reculer et à subir les vagues et les contre-attaques adverses."

Notre nouveau consultant n’a en effet pas été totalement rassuré par la défense belge. "On les sent quand même parfois en difficulté dès qu’il y a une attaque rapide. Si on se réfère au match de la Grèce, où on retrouve un peu les mêmes situations, on les sent empruntés à chaque fois qu’il y a des phases rapides en face."

Même constat pour Pascal Scimè. "On voit des joueurs qui sont concernés, des joueurs qui sont à l’écoute. Mais comme le dit très justement Clément, les doutes autour de la défense ne se sont pas dissipés. Sachant aussi qu’on a un adversaire qui n’évolue pas avec des attaquants rapides. Attention face à une autre équipe qu’on ne verra pas au premier tour de l’Euro, mais à partir des 8e, on pourrait être mis en difficulté."

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK