CL : deux qualifiés, et suspense garanti

Lire aussi : classements, résultats et buteurs de ce mardi soir

 

Groupe A : les cartes sont rebattues. La cuisante défaite (3-1) de Chelsea, fringant leader en Angleterre, à Rome, malade en Serie A (17e), combinée à la victoire de Bordeaux à Cluj (1-2), relance totalement ce groupe, où les quatre équipes restent concernées par la qualification en 8e de finale. Toutes compétitions confondues, les Italiens brisent une série maudite de cinq défaites consécutives, alors que les Londoniens encaissent leur deuxième défaite de la saison.

 

Groupe B : l'Inter frôle l'humiliation. Les hommes de Jose Mourinho ont arraché le nul 3-3 sur le terrain de l'Anarthosis Famagouste, grâce à un but de Cruz à dix minutes du terme. Une contre-performance sur le terrain contre-balancée par la fessée reçue par le Werder à Brême de la part du Panathinaïkos (0-3). Les Allemands sont quasiment condamnés, et les Italiens presque qualifiés. Les Chypriotes, qui n'en finissent pas de surprendre, ont un point d'avance sur les Grecs. Mais dans l'ensemble, mathématiquement, rien n'est impossible pour aucune équipe dans ce groupe. 

 

Groupe C : le Barça et le Sporting qualifiés. Si ce groupe au suspense minimal a surpris, ce n'était pas tant quant à l'attribution des billets pour les 8es, mais plutôt dans le nul ramené par Bâle (son premier point dans la compétition) de Catalogne (1-1). Le Sporting, de son côté, a réitéré son succès 1-0 contre le Shakhtar et écarte ainsi les Ukrainiens de la suite des aventures en Ligue des champions. Donetsk a un petit avantage sur Bâle (deux points d'avance) dans l'optique de la 3e place synonyme de Coupe de l'UEFA.

 

Groupe D : Atletico et Liverpool prennent une option. Les deux favoris de ce groupe se sont quittés sur un match nul (1-1) arraché par les Reds, grâce à un penalty, généreux, inscrit dans le temps additionnel par leur capitaine Gerrard. Avec huit points chacun, les deux clubs distancent largement les deux autres équipes (trois points chacune). Marseille a pris sa revanche sur le PSV en le battant 3-0 (après s'être incliné 2-0 à Eindhoven) et se relance dans la course à la Coupe de l'UEFA. Toutefois, si le PSV (à Madrid puis contre Liverpool) et Marseille (à Liverpool et contre Madrid) gagnaient leurs deux dernères rencontres, ils seraient qualifiés aux dépends des Espagnols et des Anglais.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK