Christian Kabasele: "Je pense qu'on va avoir beaucoup de blessures musculaires..." (PODCAST)

Christian Kabasele était l’invité de l'émission "Complètement (PAS) Foot", épisode 13, ce dimanche 31 mai 2020 avec David Houdret, Pascal Scime et Joachim Mununga. Le joueur de Watford a évoqué la reprise des entrainements au sein de son club ainsi que la reprise de la Premier League prévue le 17 juin. 

Quelle est la situation au niveau du club de Watford ? "Personnellement, je me sens vraiment en sécurité. On est testé tous les mardis et vendredis. Sur les 2 dernières semaines de test, il n'y a eu que des cas négatifs. La situation est donc saine au sein du club. On arrive, on a une prise de température. Avant de quitter notre domicile, on doit remplir un questionnaire sur une application pour savoir si on a eu des symptômes du virus. Et on n’a pas le droit de venir au centre d’entrainement si on développe l’un des symptômes. Je me sens plus en sécurité dans le centre d’entrainement que quand je vais faire mes courses.

L'ensemble du noyau s’est-il présenté à la reprise des entrainements ? "Le choix a été donné aux joueurs. Avant la reprise des entrainements, on a eu une réunion avec tous les employés du club. Le club a insisté sur le fait que celui qui ne se sentait pas en sécurité, celui qui voulait reporter sa venue au centre d’entrainement, pouvait le faire. Et c’est ce que Troy Deeney a fait. Il n’y a pas eu de pression de la part du club pour nous forcer à revenir absolument il y a deux semaines."

On reprend fin juin, ça fait seulement trois semaines d’entrainement en groupe, c’est largement insuffisant. On va avoir beaucoup de blessures. 

Comment appréhendez-vous cette reprise ? "Pour le moment, je suis plutôt inquiet. Pas inquiet d’attraper le virus ou par rapport à ma santé hors football. Je suis plus inquiet par rapport à ma santé au niveau des entrainements, des matches et des blessures. On reprend fin juin, ça nous fait seulement trois semaines d’entrainement en groupe, c’est largement insuffisant. Je pense qu’on va avoir beaucoup de blessures musculaires, au niveau des tendons."

Comment s'est passée la reprise des entrainements ? "Depuis le 20 mai, on s’entrainait par groupe de 5-6 joueurs. On avait chacun notre horaire, il y avait à chaque fois 20 minutes d’écart entre l’arrivée de chaque groupe et chacun était sur son terrain. On n’avait pas le droit d’être en contact, on devait garder nos distances de sécurité. La Premier League a voté jeudi le retour des entrainements avec contact. On a donc repris des entrainements un peu plus traditionnels. Mais tout a quand même changé au centre d’entrainement. Je m’habille et je déjeune à la maison puis je vais au centre d’entrainement. Dès que j’ai fini l’entrainement, je mets des affaires sèches et je rentre à la maison pour me doucher. C’est vraiment atypique de s’entrainer de cette façon-là. On a un peu l’impression d’être en stage et de chaque fois se changer à l’hotel. C’est assez spécial."

Il faut s'habituer à cette nouvelle normalité, jouer dans des stades à huis-clos et garder ses distances.  

Savez-vous déjà comment se passera la reprise de la compétition, où se joueront les matches ? "Ils ont rejeté le fait de jouer sur terrain neutre. Au début, c’était la première condition pour reprendre mais finalement beaucoup de clubs s’y sont opposés. Ils ont donc ouverts la porte à des matches à domicile et à l’extérieur, avec 4 ou 5 matches qui pourraient se jouer sur terrain neutre. On parle notamment des matches de Liverpool s'il devient champion. Je pense qu'ils ont encore une réunion la semaine prochaine pour parler de tous ces détails-là. La seule chose que l’on sait pour le moment, c’est qu’on va reprendre le 20 juin mais comment on n’en sait pas plus." Et de poursuivre : "Personnellement, j’avais envie de reprendre. La première condition pour reprendre, c’était la sécurité de tout le monde. Maintenant il faut s'habituer à cette nouvelle normalité, jouer dans des stades à huis-clos et garder ses distances. C’est une nouvelle habitude à prendre et on espère qu'on va pouvoir ramener un peu de positif dans la vie des gens avec notre retour."

Pour vous, l’interruption est un peu intervenue au mauvais moment parce que vous étiez bien revenu et vous avez été stoppé dans votre élan par rapport à une sélection pour l’Euro 2020 ? "Oui c’était une très bonne période pour moi. On sortait aussi du plus gros résultat de la saison en ayant battu Liverpool 3-0. C’est dommage d’avoir dû stopper à ce moment-là. Maintenant est-ce que j’avais plus de chances d’aller à l’Euro cette saison-ci ou est-ce que j’en ai plus la saison prochaine ? Ça je ne sais pas du tout. C’est à moi de continuer à travailler quand on va reprendre le championnat et à garder le niveau que j’avais avant l’interruption."

ABONNEZ-VOUS à nos PODCASTS "Complètement Foot"!

Cliquez sur le lien correspondant ci-dessous. Bonne écoute!

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK