Breda sur le penalty annulé à Bruges : "Bas Dost avait le bras le long du corps, il n’y avait pas faute"

Dimanche soir, dans "Complètement Foot" avec David Houdret, Pascal Scimè et Joachim Mununga, notre consultant arbitrage Stéphane Breda est revenu sur la prestation de Nicolas Laforge lors du match opposant le Club de Bruges au Standard.

Et notre consultant arbitrage reconnaît immédiatement, "il y a eu deux bonnes interventions du VAR". C’est tout d’abord une vérification qui a plu à Stéphane Breda. "Sur le but du Standard, c’était simplement pour surveiller s’il y avait un hors-jeu. Ça a pris un peu de temps parce que c’était limite. Mais c’était donc une bonne décision du VAR."

Deuxième bonne décision selon l’ancien arbitre : "le penalty annulé contre le Club de Bruges. Bas Dost a le bras totalement contre son corps. On voit que c’est un geste de protection à bout portant […] Mais il y a un problème d’uniformité des décisions. Je pense qu’on a voulu clarifier cette règle de la faute de main suite à la phase avec Vormer face au Standard lors des Playoffs 1. Mais on a fait plus de mal que de bien."

Pour finir, Stéphane Breda est revenu sur l’absence des arbitres belges lors des compétitions majeures. "Vu leur classement, ils ne sont pas dans le groupe élite pour aller à l’Euro. Pour ça, il faut aussi avoir une commission qui a du poids à l’étranger et des gens placés à la FIFA, ce que l’on n'a plus. C’est dommageable car on a quand même 3 arbitres qui sont à un très bon niveau : Lambrechts, Laforge et Lardot. Mais par rapport à des grands pays, il faut reconnaître que lorsqu’on siffle un derby milanais, c’est un match de Champions League, ce n’est pas ce qu’on a vu ce dimanche."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK