Breda sur la faute de Dussenne : "Je préférerais voir une carte rouge pour ce genre de phase"

Dimanche soir, dans "Complètement Foot" avec David Houdret, Pascal Scimè et Joachim Mununga, notre consultant arbitrage Stéphane Breda est notamment revenu sur la prestation d'Erik Lambrechts lors du match Standard-Malines

Sur la carte jaune de Noë Dussenne : "Pour moi, c’est une faute de frustration. Alors effectivement on n’a pas un pied sur un mollet ou sur une cheville mais je suis persuadé qu’il sait très bien qu’il n’a aucune chance d’avoir le ballon et qu’il vient pour couper. Je suis d’accord avec l’intervention du VAR et pas avec celle de l’arbitre, je préférerais voir une carte rouge pour ce genre de phase parce que je pense que c’est vraiment de la frustration. C’est gratuit et ça peut aussi faire très mal de coincer la jambe d’un joueur comme ça. Là je pense que c’est une carte rouge, c’est pas une carte jaune à donner à Dussenne."

Y avait-il faute de main dans le rectangle en fin de match à Zulte-Waregem - Anderlecht ?  "L'année passée, on ne se serait absolument pas posé la question. Cette année peut-être un peu plus. Mais quand on voit l'attitude du joueur, il va vers le ballon et puis il essaie de se protéger par rapport au contact. Le bras est à peine décollé mais il est dans un mouvement normal en termes d'élévation. Il n'y a aucune raison de siffler penalty là-dessus et Anderlecht ne devait pas recevoir de penalty sur cette phase. Il n'y a pas d'intention, il ne regarde même pas le ballon.

Sur le match Waasland-Mouscron et la prestation de Lawrence Visser : "Une bonne et une mauvaise décision sur le match. La bonne, c'est le but annulé pour Mouscron parce qu'effectivement l'attaquant participe, il va vers le ballon pendant un certain temps. Il influence le défenseur, il s'en écarte au dernier moment. Et donc là on doit évidemment considérer qu'il participe à l'action. Et puis la mauvaise, c'est la non exclusion d'Onana qui aurait déjà pu recevoir peut-être une carte rouge pour sa première faute. Puis dans la foulée, il commet une deuxième faute qui aurait mérité au minimum une carte jaune. Et il n'est pas exclu."

 

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK