Breda à propos de la faute sur Amallah : "On voit que le pied est bloqué, il y a penalty"

Ce dimanche, dans "Complètement Foot", Stéphane Breda est intervenu aux côtés de David Houdret, Pascal Scimè et Joachim Mununga. Notre consultant arbitrage est notamment revenu sur le penalty non sifflé en faveur de Bruges lors du match d'alignement face à Charleroi ainsi que sur deux phases lors de la demi-finale de Coupe de Belgique entre le Standard et Eupen. 

Y avait-il penalty pour Bruges face à Charleroi ? "Le penalty était indiscutable. Et j'ai un peu de mal à expliquer pourquoi le VAR n'intervient pas. On voit aussi que l'arbitre manque là d'une certaine expérience puisqu'il y a un défenseur blessé qui reste à terre un moment. Ce n'est pas le style de phase où un joueur simule, le défenseur sait qu'il peut par exemple annuler un hors-jeu ou autre chose. Il a eu l'occasion, quand la balle est ressortie du rectangle, d'arrêter le jeu. Et s'il avait bien géré les choses, il aurait arrêté le jeu à ce moment-là. Après effectivement, il y a vraiment un contact sur la cheville". Notre consultant poursuit sur les propos tenus par Philippe Clément à l’issue de la rencontre : "C'est un peu dommage de la part de Philippe Clément. C'est un peu irrespectueux. J'aurais préféré qu’il dise qu’il ne comprend pas pourquoi le VAR n'est pas intervenu. Maintenant, ça m'a fait sourire et j'ai pris ça avec beaucoup de bonne humeur. Mais c'est un peu dommage, on attend plus de lui que ça. Mais je comprends qu'il soit aussi très déçu parce qu'il y avait évidemment une bonne chance de faire 0-2 à ce moment-là. Et le match aurait été plié."

Stéphane Breda a aussi évoqué deux phases litigieuses lors de la demi-finale de Coupe entre le Standard et Eupen. Á la demi-heure de jeu, la faute sur Selim Amallah aurait mérité un penalty : "Je pense qu'on voit le pied qui est bloqué. C'est un peu dommage qu'il n'ait pas été sifflé sur cette occasion. Il est évidemment moins net que celui de Bruges, mais il y a penalty." Enfin, pour notre consultant, l'arbitre a pris la bonne décision sur la faute de main en fin de match : "Je pense sincèrement que les images ne peuvent pas nous permettre d'avoir une certitude. Mais on a vraiment l'impression que le défenseur est déjà hors du rectangle et qu'en plus la main est devant lui. Je pense sincèrement que l'arbitre a pris une bonne décision."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK