Bayat, "fier et heureux" : "Maintenant, le travail va commencer"

Mehdi Bayat, élu ce samedi, est le 12ème homme à enfiler le costume de Président de l'Union belge. L'administrateur-délégué du Sporting de Charleroi est le premier patron du football belge issu du monde professionnel depuis un certain Michel D'Hooghe qui a "régné" entre 1987-2001. 

Bayat a été préféré au Flamand Gilbert Timmermans, représentant du monde amateur (15 voix contre 7). Philippe Godin, le 3e candidat, s’était lui retiré de la course au tout dernier moment pour laisser la voie libre à l'homme fort des Zèbres.

"Je suis heureux et fier d'avoir été soutenu par une très grande majorité de nos représentants au comité exécutif. Non seulement issu du monde professionnel mais également du monde amateur", a tenu à préciser Bayat en guise de préambule. "Maintenant, le travail va commencer. Je vais devoir assumer cette nouvelle responsabilité en faisant en sorte que la confiance qui m'a été donnée soit respectée jusqu'à la fin de mon mandat."

L'élection de Bayat n'est pas la seule information du jour du côté de la maison de verre. "Nous avons passé un cap historique à la fédération. Nous avons voté un tout nouveau statut. Nous abordons un virage important avec lequel nous voulons professionnaliser et faire avancer la fédération. Mon rôle sera de soutenir complètement le travail du management - en toute transparence - par rapport aux différentes ailes qui composent la fédération belge de football. Je serai le Président non seulement des professionnels mais aussi des amateurs francophones et flamands avec lesquels j'entretiens d'excellents rapports".


"Vu le rôle plus restreint, plus protocolaire du Président, je serai en mesure de continuer à assurer mes fonctions au Sporting de Charleroi", a également assuré Bayat dans le communiqué officiel de l'Union Belge.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK