Batailles rangées en Bundesliga II

 

Nous sommes loin des grandes affiches européennes de la Ligue des Champions mais pourtant ce match passione les allemands plus qu'une rencontre de première division. Le Hansa Rostock lutte pour ne pas descendre depuis son retour en Bundesliga II l'année passée tandis le FC St Pauli est dans le ventre mou du classement depuis sa promotion en Bundesliga II il y a deux saisons.

 

La rivalité qu'il y a entre le FC St Pauli et le Hansa Rostock découle des tendances idéologiques des clubs de supporters. Le Hansa Rostock, club de l'ancienne Allemagne de l'Est, est victime de la progression du néo nazisme dans ses rangs de supporters. Alors que les supporters du St Pauli luttent activement contre le racisme. Un précédent existait entre les deux équipes puisque lannée dernière à Rostock des groupuscules dextrême droite avaient attaqué leurs rivaux. Cocktail explosif qui dégénérera forcément dans les rues après le match.

 

Comme si ce n'était pas suffisant, Deniz Naki, buteur pour St Pauli lors de la rencontre hier soir, n'a pas eu de meilleure idée que de provoquer les supporters après avoir marqué un goal. Double provocation en fait qui a mis le feu aux poudres. Après avoir marqué il a simulé un geste dégorgement en direction de la tribune des fans adverses, puis a planté le drapeau du club sur la pelouse du Hansa!

 

Les policiers ont réussi à éviter de nombreux affrontements malgré cela le bilan est lourd : 27 policiers blessés et près dune trentaine dinterpellations. 

 

Simon Foucart

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK