Au Danemark, 3000 supporters retrouvent les tribunes et le sourire malgré la distanciation sociale

Les supporters de Brondby ont fêté le but de leur équipe en tentant de respecter la distanciation sociale
Les supporters de Brondby ont fêté le but de leur équipe en tentant de respecter la distanciation sociale - © THIBAULT SAVARY - AFP

Trois mille personnes étaient réunies dimanche pour un derby à Copenhague pour la phase finale du Championnat du Danemark, une affluence parmi les plus élevées en Europe depuis la fin du confinement.

"Après trois mois sans stade, ce retour, c’est la meilleure expérience de ma vie", se réjouit auprès de l’AFP Chris, un supporter de Brondby de 41 ans, satisfait du match nul qu’a arraché son équipe dans les dernières minutes.

Au Danemark, le public pour les événements sportifs est normalement limité à 500 personnes, mais la rencontre entre Brondby et le FC Copenhague (score final 1-1) bénéficiait d’une dérogation, comme deux autres matchs les 20 et 22 juin. Il s’agit pour les autorités d’évaluer l’opportunité d’augmenter le nombre de personnes présentes dans les tribunes.

A l’intérieur du stade, les supporters étaient priés de rester à deux mètres les uns des autres et de se tenir assis dans la mesure du possible, un protocole qui n’a pas empêché les tifosi locaux d’exulter à chaque action, dans le stade de 28.000 personnes qui paraissait bien clairsemé.

"On aurait dit qu’on était 30.000 ici aujourd’hui", lâche Emil, 22 ans, ravi de retrouver les gradins. "Le stade m’a tellement manqué, ainsi que tous les gens et tout le reste, alors c’est vraiment génial d’être de retour".

Plus tôt dans le mois, le public avait déjà réintégré les stades avec 16.000 spectateurs pour des demi-finales de la Coupe de Serbie, où les rassemblements à ciel ouvert peuvent compter un nombre illimité de personnes.

Au Danemark, le championnat a repris le 28 mai, à huis clos.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK