Arsenal rate une fois de plus le coche

Denilson et ses partenaires sont restés muets
Denilson et ses partenaires sont restés muets - © EPA

Arsenal a manqué l'occasion de revenir dans la roue du leader Manchester United en concédant le match nul à domicile contre Sunderland, 0 à 0, malgré une écrasante domination.

Les "Gunners" sont à trois points de MU, avec un match en retard à jouer contre Tottenham fin avril, et ne profitent pas pleinement du ralentissement de leur rival pour le titre, battu mardi à Chelsea (2-1). Les "Red Devils" tenteront de creuser l'écart dimanche dans le classique du nord-ouest contre Liverpool, à Anfield Road.

A l'Emirates Stadium, les joueurs d'Arsène Wenger ont monopolisé le ballon pendant l'essentiel de la rencontre face aux "Black Cats", huitièmes du classement, mais ont souffert dans la finition de l'absence de leurs créateurs, Cesc Fabregas, Theo Walcott et Robin Van Persie, tous blessés. Samir Nasri s'est trouvé trop esseulé.

Les occasions n'ont certes pas manqué. Bendtner (40), Arshavin (63), puis Nasri sur un joli coup franc (73), se sont heurtés aux parades du jeune gardien belge Simon Mignolet, 22 ans, auteur d'un excellent match. Une tête de Chamakh a trouvé la transversale (75).

Les "Gunners" peuvent invoquer la malchance car un but a été refusé à Arshavin pour un hors-jeu plus que limite (87), mais aussi remercier leur gardien Szczesny d'avoir évité le pire en stoppant une belle frappe de Welbeck à six minutes de la fin.

Battu la semaine dernière en finale de la Coupe de la Ligue par la modeste équipe de Birmigham, Arsenal semble caler au plus mauvais moment, alors que se profile le match retour des huitièmes de finale de la Ligue des champions mardi à Barcelone.

Manchester City, sans son défenseur ivoirien Kolo Touré, suspendu à la suite d'un contrôle antidopage positif, est revenu à quatre points d'Arsenal et à sept d'United en battant péniblement la lanterne rouge Wigan 1 à 0. L'Espagnol David Silva a marqué le but de la victoire grâce à une énorme bourde du gardien des "Latics", l'Omanais Ali al-Habsi, qui a laissé filer le
ballon entre ses jambes.

En bas du classement, West Ham est sorti de la zone de rélégation en remportant sa deuxième victoire d'affilée sur Stoke (3-0). Aston Villa n'est qu'à trois points au-dessus de la zone rouge après sa défaite à Bolton (3-2), où l'équipe de Gérard Houllier a pourtant mené deux fois.

L'attaquant international anglais Bobby Zamora, qui faisait son retour dans les rangs de Fulham après plus de six mois d'absence dus à une fracture de la jambe, a marqué le penalty de la victoire contre Blackburn (3-2).
      

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK