"Arrêtez de croire qu'on va tout gagner"

A Gand, les supporters du Standard ont de nouveau montré leur mécontentement. Cela fait plusieurs semaines que le public réclame la "tête" de l'entraîneur et demande aux joueurs d'être plus performants. Comme l'an dernier, le Standard risque de louper les Play-offs 1. Franck Berrier, le médian français des Rouches préfère, de son côté, penser de manière positive et est convaincu que le calme peut très vite revenir à Sclessin : "Si on arrive à se qualifier pour la finale de la Coupe de Belgique et qu'on participe aux PO1, les supporters vont oublier les mauvais moments. Leur réaction est compréhensible car ils en veulent toujours plus mais il faut qu'ils arrêtent de croire qu'on va tout gagner'.

Le Standard DOIT toutefois s'imposer samedi à domicile face à Malines s'il veut accrocher une place dans le top 6 et donc aux PO1. Le public aura un rôle à jouer comme le souligne Franck Berrier : "Ils doivent comprendre que samedi contre Malines, c'est un match important pour nous. Si on arrive à emballer le match dès le début, je suis convaincu qu'ils seront derrière nous. Il y aura sans doute des chants en début de recontre demandant la démission du coach mais c'est un détail. La clé sera d'emballer le match le plus rapidement à la fois pour que les supporters nous soutiennent mais pour nous apporter à nous les joueurs la confiance dont on a besoin".

Des coups de gueule dans le vestiaire...

Après la défaite à Gand, Mbaye Leye a ouvertement critiqué le comportement des joueurs. Un coup de gueule qui a fait des vagues mais que Berrier relativise : "Depuis mon arrivée au Standard, j'ai toujours dit qu'il y a une super ambiance. Maintenant, il y a eu le coup de gueule de Mbaye Leye après le match à Gand ouvertement. Il y a aussi des coups de gueule, des piques qui se lancent de temps en temps dans le vestiaire. Ce n'est pas tous les jours la joie mais ce n'est pas pour cela qu'il faut le raconter aux gens".

Sur les 4 dernières rencontres à disputer, le Standard en jouera 1 en déplacement (à Charleroi) et 3 à la maison (contre Malines, le Club Bruges et le Germinal Beerschot). Bref, les Liégeois ont leur sort entre les mains.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK