Ariel Jacobs en route vers Copenhague?

Ariël Jacobs
Ariël Jacobs - © Belga

Parti du Sporting à la fin de la saison, le technicien anderlechtois semble se rapprocher de Copenhague où le projet avancé par les dirigeants du club pourrait plaire au Belge.

C'est la DH qui annonce cela ce matin. Elle se base sur différents éléments dont l'interview de son fils, Pieter, joueur de Diegem, qu'Anderlecht doit affronter ce samedi en match amical. “J’ai encore eu maman au téléphone hier soir et il était assis à côté d’elle. Copenhague? Cela peut être bien pour lui, mais il ne m’a rien dit. Ce ne serait pas la première fois que j’apprends des choses par les journaux. À l’école, ils me charrient." déclare le joueur, en rajoutant "Pendant dix ans, il n’était presque pas à la maison. Là, je pensais peut-être qu’il viendrait en vacances en juillet avec maman et nous. Cela va être compliqué."

De plus, son fils concède qu’Ariel Jacobs commence à trouver le temps long: "Je connais mon père et je sais qu’après quelques semaines sans football, il commence déjà à s’ennuyer. Je pensais plutôt qu’il retrouverait rapidement un club en D1 ou en D2."

Il termine en cernant le type de projet que le Bruxellois pourrait trouvé intéressant: "Mon père à Al Hilal ? (NDLR: c'était l'une des destinations annoncées pour Ariel Jacobs) Je suis presque sûr que non. Ma maman n’aime pas du tout ce genre de pays. Tout ce que je sais, c’est que mon père ne tirait aucun orgueil de ses 4 années à Anderlecht et qu’il était prêt à redescendre de plusieurs échelons pour un beau projet."

Ariël Jacobs va en tous cas dans le sens des déclarations de son fils. Un agent affirme qu'il était hier dans la capitale danoise pour visiter les installations du club.

Du côté de Copenhague, on ne communique pas. Carsten Jensen, le manager du club, n'a pas souhaité faire un commentaire. Le Belge serait en concurrence pour le poste avec Hans Backe, un suédois adjoint de Sven-Goran Eriksson du temps où le stratège entrainait Manchester City.

S. Rouquet

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK