Anderlecht en Coupe d'Europe... grâce à Malines ?

Anderlecht en Coupe d'Europe... grâce à Malines ?
Anderlecht en Coupe d'Europe... grâce à Malines ? - © Tous droits réservés

En 1956, le Racing Tournai (à l’époque en D3) bat Verviers 2 buts à 1 en finale de la Coupe. A ce jour, c’est le seul club de division inférieure lauréat du trophée. Mais si Malines imite Tournai ce mercredi, la performance ne sera pas que sportive : elle fera aussi ses heureux par ricochets, à commencer par Anderlecht et éventuellement le Standard.

On prend ça dans l’ordre : le vainqueur de la Coupe est qualifié directement pour la phase de poules de l’Europaligue. Malines retrouverait ainsi l’Europe, 31 ans après sa victoire en Coupe des Vainqueurs de Coupe à Strasbourg contre Ajax.

Mais pour participer à la Coupe d’Europe, 2e condition, il faut une licence UEFA. Malines a fait la demande en bonne et due forme… mais une condamnation dans l’opération "Mains Propres" (le Football-Gate si vous préférez) réduirait tout cela à néant. Car de fait, l’UEFA ne badine pas avec les trucages de match. Et si Malines est condamné, sa licence UEFA lui sera immédiatement retirée, que le club soit ou non rétrogradé au niveau belge.

Et donc, par effet de cascade, un ticket européen serait alors redistribué à une équipe de Play-Offs 1. Le 4e des Play-Offs 1, actuellement le Standard, aurait du coup son visa direct pour l’Europaligue, et sa place de barragiste face au vainqueur des Play-Offs 2 glisserait vers le 5e des Play-Offs 1.

Et qui… est le 5e actuel ? Vous avez tout bon : Anderlecht qui, après une saison désastreuse, récupérerait ainsi une chance unique de prolonger son brevet en Europe, long de 55 ans. En conclusion, vous savez maintenant pourquoi les Mauves seront supporters de Malines ce mercredi… puis, à partir de jeudi, du Procureur de la Fédération qui, on le rappelle, veut faire condamner les Malinois.

Car si Malines, c’est certain, combattra devant les juridictions civiles son éventuelle condamnation en Belgique, il n’aurait, face aux meilleurs avocats de l’UEFA, aucune chance d’obtenir gain de cause pour son ticket européen.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK