Altercation entre Guardiola et Solbakken

Altercation entre Staale Solbakken et Josep Guardiola
Altercation entre Staale Solbakken et Josep Guardiola - © EPA

Une vive altercation a eu lieu mardi soir à Copenhague, au bord de la pelouse, entre les entraîneurs Staale Solbakken et Josep Guardiola, à l'issue du match FC Copenhague-FC Barcelone (1-1) en Ligue des champions.

La discussion entre les deux coaches s'était alors envenimée et le milieu de terrain de Barcelone Sergio Busquets s'est interposé pour repousser le Norvégien Solbakken avant que le service d'ordre n'intervienne pour séparer les protagonistes et les faire rentrer aux vestiaires.

Interrogé par la chaîne scandinave TV3+, Guardiola n'a pas voulu expliquer les raisons de cet incident: "Ce qui s'est passé après le match sera entre lui et moi. Mais il se pourrait qu'il en parle au cours de la conférence de presse. Il dit tellement de choses!".

L'entraîneur du FC Copenhague a expliqué que la dispute était née d'une discussion au sujet du gardien réserve de Barcelone, Pinto, qui avait sifflé lors du match aller à Barcelone, stoppant l'élan de l'attaquant du FC Copenhague Santin, qui se croyait hors jeu, et le privant d'une bonne occasion de but.

Solbakken avait estimé lundi que Pinto devrait avoir 5-6 matches de suspension.

"Je crois que Guardiola ne comprend pas le mauvais humour norvégien, et c'était un mauvais joke de ma part de dire combien de matches de quarantaine Pinto devrait avoir, et je le prends sur moi" a reconnu mardi Solbakken.

"J'ai essayé de lui expliquer cette mauvaise plaisanterie, mais il était fâché", a-t-il ajouté, rendant hommage à Guardiola, "un grand entraîneur que je respecte et avec lequel je ne souhaite pas être en mauvais termes".

Commentant la rencontre, Guardiola a estimé que c'était "un très bon match" contre une équipe de Copenhague "forte physiquement".

"Nous avons joué une bonne première mi-temps. Mais c'est un peu dommage que Copenhague ait égalisé quelques minutes après qu'on ait ouvert le score", a-t-il observé, félicitant l'équipe du FC Copenhague, qui "a rendu les choses difficiles pour nous".

Lundi, il avait comparé l'équipe de FC Copenhague à "une des meilleures équipes espagnoles".

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK