Alexandre Teklak : " Robert a dragué beaucoup de joueurs "

Alexandre Teklak au Sporting de Charleroi
Alexandre Teklak au Sporting de Charleroi - © Belga

Suite au décès de Robert Waseige, les réactions du monde du football belge affluent. C’est le cas notamment d’Alexandre Teklak, qui a connu le Mage de Rocourt du côté du Sporting de Charleroi. Un club où Robert Waseige est passé à trois reprises de 1992 à 1994, de 1997 à 1999 et enfin comme directeur sportif de 2003 à 2004.

"Avec Robert, on pourrait écrire une véritable saga tant il était surprenant et imprévisible", se souvient Alexandre Teklak. "Il pouvait avoir des moments assez épiques. C’est ce qui le rendait fort attachant. Je me souviens aussi de cette épopée avec Charleroi avec la finale de la Coupe. Il a vraiment marqué au fer rouge le club du Sporting, ça c’est clair. J’ai toujours éprouvé beaucoup de respect, de sympathie et d’empathie aussi pour lui mais je suis sûr, je ne serai pas le seul dans le cas. Il a dû entretenir ce genre de relation avec beaucoup de joueurs, il en a connu tellement au RFC Liège, au Standard, à Charleroi en passant par le Sporting Portugal. Je crois qu’il en aura dragué des joueurs et je crois que je ne serai qu’un de ceux à qui il va certainement manquer."

Un homme proche de ses joueurs, et un coach énormément tourné vers l’aspect psychologique du football. Il a d’ailleurs été un des premiers coaches à intégrer la sophrologie (l’étude de la conscience individuelle) dans ses préparations de match.

"Il jouait beaucoup sur la motivation des joueurs, sur leur implication. Il savait aussi très bien s’entourer. Il avait aussi un jugement très fin, un très bon feeling, un très bon instinct pour très vite cerner un vestiaire. Vous savez aujourd’hui, on est à l’heure des coaches qui travaillent beaucoup avec des préparateurs mentaux. Lui faisait déjà ça, il y a 25 ans, il était un des premiers entraîneurs à croire en ça parce que lui-même était convaincu que ça faisait la différence."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK