L'ascension fulgurante de Ferreira-Carrasco sur le "Rocher"

L'ascension fulgante d'YFC sur le "Rocher"
L'ascension fulgante d'YFC sur le "Rocher" - © GLYN KIRK - BELGAIMAGE

Auteur d'un but très important en toute fin de rencontre contre Arsenal ce mercredi, Yannick Ferreira-Carrasco est devenu l'atout offensif numéro un de Monaco depuis plusieurs mois.

Après un très bon de début de saison 2013-2014, YFC a vu sa progression stoppée nette par une blessure à la cheville en novembre 2013. Lors de son retour, il a peiné à retrouver une place de titulaire, bloqué par la nouvelle pléiade de stars du Rocher. Mais surtout, il est entré en conflit avec son employeur parce qu'il refusait de prolonger son contrat. Les dirigeants monégasques n'ont pas apprécié et ont ordonné à Ranieri de le laisser moisir sur le banc. Heureusement, il a eu la lucidité de changer d'agent et a fini par prolonger son bail jusqu'en 2019.

Depuis lors les dirigeants monégasques se sont séparés de Claudio Ranieri et Leonardo Jardim a débarqué dans la Principauté. Le système de jeu a totalement changé et permet à l'ailier de 21 ans de profiter de ses qualités physiques et techniques au-dessus de la moyenne. Dans une tactique basée sur la contre-attaque, il arpente son flanc inlassablement et sa qualité de course lui permet de faire la différence sur la plupart de ses adversaires directs. L'ancien Genkois compte à son actif 6 buts et 9 passes décisives depuis le début de la saison. Il est de loin le joueur plus décisif de son équipe même s'il ne l'est pas encore assez son goût. "Tant que mon équipe gagne et que je fais des bons matches, mes stats me vont. Mais je devrais être plus haut dans les buts, je rate trop souvent devant les cages. Et puis j'ai déjà frappé la barre au moins six fois ! Si c'était rentré, ça ferait 11 (ndlr : avant son but face à Arsenal mercredi soir), non ? Si je me focalise sur le but, je vais devenir égoïste. Je ne pense pas à tout ça, mais je devrais frapper plus", déclarait-il dans le quotidien l'Equipe ce mercredi.

Chose faite puisqu'en à peine 15 minutes sur la pelouse d'Arsenal, il a tenté sa chance à deux reprises et inscrit le troisième but des siens. Un but qui pourrait être synonyme de qualification pour les Monégasques. "Gagner 1-3 en Ligue des champions sur la pelouse d'Arsenal, c'est tout de même incroyable, a-t-il expliqué après la rencontre. Nous avons beaucoup mieux joué en deuxième période. En première, nous avons dû beaucoup défendre. On peut se qualifier pour le prochain tour. Arsenal doit maintenant marquer trois buts à l'extérieur."

Sa bonne première partie de saison lui permet de décrocher une place dans le groupe de Marc Wilmots pour la première fois lors du match amical face à l'Australie en septembre dernier. Il n'a plus quitté la sélection depuis lors mais n'a pas encore eu l'occasion de fouler la pelouse sous le maillot des Diables. Celui qui détient également la nationalité espagnole et portugaise fait toutefois de la Belgique sa priorité. "Les Diables Rouges sont ma priorité mais si je ne joue pas avec la Belgique pendant deux ou trois ans, je pourrais réfléchir à une offre du Portugal ou de l'Espagne", avouait-il récemment au micro de nos collègues de Proximus 11. Si la concurrence est rude à son poste (Hazard, Mertens et Chadli entre autres), il ne devrait pas tarder à obtenir ses premières minutes de temps de jeu s'il confirme son statut de meilleur joueur de la Ligue 1 qui lui a été attribué par France Football à la mi-saison.

E.Labie

Et aussi

Newsletter Diables Rouges

Recevez régulièrement des nouvelles de nos Diables Rouges !

OK