Un arbitre saoudien, repris pour la Coupe du monde, soupçonné de corruption

Fahad Al-Mirdasi
Fahad Al-Mirdasi - © KARIM JAAFAR - AFP

L'arbitre saoudien Fahad Al-Mirdasi, sélectionné pour la Coupe du monde (du 14 juin au 15 juillet), est soupçonné de corruption un mois avant le début du Mondial. Al-Miradsi devait arbitrer la finale de la Coupe d'Arabie Saoudite ce week-end mais il a été remplacé peu avant le début de la partie par l'Anglais Mark Clattenburg, responsable de l'arbitrage dans le pays.

Al-Miradsi, 32 ans, a, selon des médias saoudiens, appelé le président de l'un des deux clubs pour influencer la rencontre en échange d'une certaine somme d'argent. L'information est arrivé aux oreilles de Clattenburg qui est directement intervenu. L'arbitre a été suspendu provisoirement.

Al-Miradsi est l'un des six arbitres de la zone Asie invité au Mondial par la FIFA. La fédération internationale de football n'a pas voulu réagir et attend le résultat de l'enquête.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK