Umtiti: "On est en train de créer notre histoire"

Samuel Umtiti a marqué le seul but du match France-Belgique en 1/2 finale de Coupe du Monde, ce mardi, propulsant son équipe en finale. Le défenseur du Barça a logiquement été élu homme du match mais veut avant tout mettre l'équipe en avant: "Je ressens énormément de fierté. On a beaucoup bossé" déclare Samuel Umtiti après le match. "Je marque mais ça a été un gros match, un match d'hommes. C'est ce qu'il fallait pour aller en finale. Je suis fier de tout le monde."

Et revient, logiquement, la comparaison avec l'équipe de France 1998, championne du Monde sur ses terres. "Ils ont fait le travail en 1998. On est en train de faire le notre. On est en train de créer notre histoire. On le fait bien pour le moment. On a atteint l'un de nos objectifs: atteindre la finale. Je suis très content" termine le Français.

"C'est inimaginable. Comme je l'ai dit, c'est le rêve de toute une vie, d'une future vie, de tout" a de son côté commenté Kylian Mbappé, attaquant de l'équipe de France. "Je n'ai pas les mots, c'est extraordinaire. Même dans mes plus grands rêves, et je suis un grand rêveur, je n'aurais jamais imaginé cela. Tout le monde est là, fiers de nous. Maintenant, il reste quand même une étape mais on est quand même fiers de ce qu'on a fait. Dans les vestiaires après le match, Didier Deschamps était content. On s'est tous embrassés, le président Le Graët est arrivé, le président de la République Macron aussi. Tout le monde est avec nous, on est tous ensemble. Tous les Français sont là, l'Arc de triomphe... il y a tout, il y a tout!"

"Une victoire tactique contre la Belgique"

Olivier Giroud a complété les réactions françaises: "C'est exceptionnel, c'est un rêve de gosses. On est tellement fiers de partager ça avec nos proches, nos amis, nos familles et puis tous les Français. Ça n'a pas été facile jusqu'à la fin aujourd'hui. On est allé la chercher. Maintenant, il reste un match, 90 minutes, peut-être plus. Il faut aller la chercher. (...) Il me manque à chaque fois pas grand-chose (pour marquer). Soit je suis gêné au dernier moment, soit le défenseur revient bien. J'aurais souhaité aider l'équipe, faire le break ce soir, ou ouvrir le score. Cela n'a pas été le cas, mais encore un fois, je garde confiance en mes chances de marquer pour la finale et aider l'équipe à ramener cette Coupe. J'espère vraiment le faire en finale."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK