Thomas Chatelle : "On part avec un avantage sur l'Angleterre"

Battue par la Croatie (2-1 après prolongation), l’Angleterre disputera donc la "petite finale" (ou finale de consolation) face aux Diables rouges ce samedi 14 juillet à 16h.

Les Anglais menaient pourtant 1-0 face aux Croates en demi-finale de ce Mondial mais ils ne sont parvenus à gérer la rencontre comme ils le souhaitaient et ont finalement été surpris par les hommes de Zlatko Dalic.

"De manière assez étonnante, les Anglais se sont écroulés durant la demi-finale contre la Croatie. Les Croates ont eu le mérite de les sortir de leur match. Les Anglais n’ont plus rien su créer en deuxième mi-temps et physiquement, c’est aussi étonnant, ils se sont écroulés. Ils ont tout simplement perdu la bataille mentale ainsi que physique et technique", a expliqué Thomas Chatelle au micro de Pierre Deprez, envoyé spécial de la RTBF en Russie.

Et d’ajouter : "On avait parlé de la créativité qui devait venir des coups de pattes de Lingard et Dele Alli mais elle n’est venue qu’en partie et ils ont complètement sombré avec l’équipe en deuxième mi-temps. Lors de leur premier test réel dans cette Coupe du Monde, on a vu les Anglais craquer et s’effondrer."

Notre consultant est convaincu que les Diables rouges ont un bon coup à jouer pour décrocher la 3ème place de ce Mondial : "Ils ont peut-être un petit complexe par rapport à nous les Belges car ils ont perdu le match des équipes B en phase de poules. Je pense qu’on part avec un avantage même si, nous aussi, on sort déçus de notre demi-finale (défaite 1-0 face à la France, ndlr). On aura un peu plus de temps de récupération également. En cette fin de compétition, cela jouera certainement et je reste persuadé que nous avons beaucoup plus de talents et de flexibilité que l’Angleterre qui en a d’ailleurs sans doute manqué face à la Croatie".

Pour la finale, je me méfie des Croates ...

Enfin, en ce qui concerne la finale de ce dimanche à 17h00 qui opposera, à Moscou, la France à la Croatie, les Bleus ne partent pas forcément favoris.

"Je me méfie des Croates jusqu’au bout car ce qu’ils ont encore montré, au niveau de la force mentale mais aussi force physique, c’est tout simplement époustouflant à l’image d’un Luka Modric qui est énorme. Il pourrait devenir l’Homme de cette Coupe du Monde s’il la gagne et pourquoi pas le Ballon d’Or ? C’est un leader charismatique qui a montré aussi l’exemple physiquement. Je ne sais pas quelles sont les limites de ces Croates. Je les attendais sur le plan du talent et finalement c’est sur les plans du physique et du mental qu’ils se sont révélés. Chapeau à eux !", conclut Thomas Chatelle.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK