Porté par le doublé de Cavani, l'Uruguay piège le Portugal d'un CR7 impuissant

Au terme d’une rencontre engagée et de très haute intensité, l’Uruguay s’est imposé ce samedi soir face au Portugal (2-1) lors des huitièmes de finale de la Coupe du Monde en Russie. Portée par son goleador Edinson Cavani, auteur d’un fantastique doublé, la Celeste a dompté les champions d’Europe en titre qui ont éprouvé énormément de difficultés devant le pressing adverse mais qui ont tout de même réussi l’exploit d’être les premiers à faire trembler les filets uruguayen dans ce Mondial.

L’Uruguay poursuit donc sa route dans cette compétition et rencontrera en quarts de finale la France. De son côté, le Portugal de Cristiano Ronaldo rentre prématurément à la maison.

Le résumé de la rencontre

Pas de round d’observation entre ces deux formations qui montrent immédiatement leur volonté de rapidement faire la différence. Si Cristiano Ronaldo tente de se mettre en évidence, ce sont bien les deux stars uruguayennes qui débloquent déjà la situation. Sur une rapide reconversion offensive, Edinson Cavani trouve Luis Suarez de l’autre côté du terrain d’une superbe transversale. L’attaquant du Barça contrôle, fixe son vis-à-vis, se remet sur son pied droit et centre au second poteau pour…  la tête rageuse de Cavani, qui a parfaitement suivi l’action. Le duo fait parler tout son talent et sublime la Celeste (7’).

Les Portugais reprennent la possession du ballon mais leur domination est trop stérile. Le jeu de la Seleção manque de fluidité pour déstabiliser le bloc imperméable sud-américain.

L’agressivité positive, le pressing, l’engagement, la détermination et la rage de vaincre de l’Uruguay posent énormément de difficultés aux Lusitaniens.

La physionomie de la rencontre ne change pas d’un iota en seconde période. Les champions d’Europe en titre se cassent les dents sur le bloc compact de la Celeste qui défend tant que possible en avançant.

Toutefois, les hommes de Fernando Santos ont de la ressource et le prouvent peu avant l’heure de jeu. Sur corner, Pepe est étrangement seul et en profite allègrement pour rétablir l’égalité d’une bonne tête piquée (55’). C’est le premier but encaissé par les protégés d’Oscar Tabarez dans ce Mondial.

La Seleção essaie de poursuivre sur sa lancée et enchaîne les possibilités. Rien de bien inquiétant cependant pour la Celeste qui retrouve rapidement ses esprits et relance la machine. De manière sublime ! Comme en première mi-temps, c’est Cavani qui fait la différence. Servi sur la gauche aux abords de la surface, le buteur du PSG enroule du droit en un temps et laisse Rui Patricio pantois (62’). Sorti sur blessure quelques minutes plus tard (71’), El Matador aura été le grand artisan de cette victoire sud-américaine.

Dans les dernières vingt minutes, les Portugais poussent pour sauver leur peau mais l’Uruguay ne rompt pas et rejoint sans trembler la France en quarts de finale.

Après Lionel Messi, c’est au tour de Cristiano Ronaldo de quitter prématurément la Russie. La Coupe du Monde est donc désormais amputée des deux meilleurs joueurs du monde. Comme quoi, le football est définitivement un sport collectif.

Les buts de la rencontre en vidéo

7ème minute : Edinson Cavani lance brillamment la rencontre

55ème minute : Pepe trouve la faille dans le mur uruguayen

62ème minute : Edinson Cavani régale encore et redonne l'avance à la Celeste

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK