Des Pays-Bas inefficaces brisent le rêve du Costa Rica aux tirs au but

Tim Krul arrête le tir-au-but de Ruiz
Tim Krul arrête le tir-au-but de Ruiz - © RONALDO SCHEMIDT - BELGAIMAGE

La sélection néerlandaise s'est qualifiée en demi-finale du Mondial 2014 en s'imposant au 4-3 au tirs-au-but face au Costa Rica. Une victoire somme toute méritée pour les Oranje malgré un jeu décevant. Le choix de Louis Van Gaal de remplacer le gardien titulaire Cillessen par le deuxième gardien Krul juste avant les tirs-au-but s'est révélé décisif. Le Costa Rica, sauvé par sa barre et par son poteau pendant la rencontre, aura résisté héroïquement et quitte le Mondial la tête haute.

Le match center de Pays-Bas - Costa Rica

> Pays-Bas - Costa Rica: revivez le match

Les Néerlandais se sont qualifiés dans la douleur samedi à Salvador en battant aux tirs au but le Costa Rica (0-0, 4 t.a.b. 3), surprenant premier du "groupe de la mort" (Uruguay, Italie, Angleterre) et tombeur de la Grèce en 8e de finale.

L'excellent gardien Keylor Navas, à nouveau auteur d'un match exceptionnel, n'a pu sauver les siens après les tirs au but manqués par son capitaine Bryan Ruiz et par Michael Umana devant Tim Krul, entré en jeu pour les tirs au but.

Pour accéder à leur quatrième finale de Coupe du monde, après celles de 1974, 1978 et 2010, les hommes de Louis van Gaal devront battre l'Argentine, qui a écarté la Belgique samedi à Brasilia (1-0) grâce à Higuain.

L'autre demi-finale opposera, mardi à Belo Horizonte, l'Allemagne et le Brésil, qui a perdu son attaquant vedette Neymar, victime d'une fracture d'une vertèbre et forfait jusqu'à la fin du tournoi.

A Salvador, la meilleure attaque du tournoi, portée samedi par le trio Depay, Robben et Van Persie, a buté sur Navas, révélation du Mondial dans le but costaricien.

Le gardien de Levante (Espagne) a notamment repoussé les tirs de Robin van Persie (22, 84), Memphis Depay (29), et un coup franc direct de Wesley Snjeider (39). Il est sorti dans les pieds de van Persie (42) et s'est envolé pour sortir une tête de Ron Vlaar (94).

En fin de match, il a été sauvé par son poteau (82) et sa barre transversale (119) sur des tentatives de Sneijder, et par son milieu Yeltsin Tejeda (90+3) qui, sur la ligne de but, a repoussé sur la barre une frappe de van Persie!

Le Costa Rica, petit pays d'Amérique centrale de quelque 4,6 millions d'habitants, n'a quasiment jamais inquiété la défense Oranje, sauf quand Joel Campbell (60) et Marcos Urena (98) se sont écroulés dans la surface après un contact avec un défenseur.

Les Ticos ont d'ailleurs attendu la 117e minute pour cadrer leur première frappe !

Argentins et Néerlandais s'affronteront mercredi pour la cinquième fois en Coupe du monde. En 1978, l'Albiceleste s'était imposée en finale, à Buenos Aires, avec notamment un doublé de Mario Kempes (3-1 a.p.).


AFP

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK