Mirallas : "On aimerait que la Croatie fasse un faux-pas"

Kevin Mirallas
2 images
Kevin Mirallas - © Belga

Les Diables se préparent donc à rencontrer la Macédoine à deux reprise en 5 jours. Il s'agira peut-être d'un tournant dans le cadre de la qualification pour la prochaine Coupe du Monde. Kevin Mirallas affirme, lui, que si la Belgique veut aller au Brésil, elle doit réussir le 6 sur 6 contre la Macédoine.

"On est déjà tous prêts pour le match de vendredi (en Macédoine, ndlr). On sait que ce double rendez-vous contre la Macédoine est capital. On doit prendre les six points si on veut continuer en tête du groupe. On sait que la Croatie a deux matches très difficiles" a confié Kevin Mirallas.

Le médian d'Everton se montre prudent mais confiant avant d'affronter la Macédoine, une équipe dont il avoue ne pas connaître grand chose : "Je connais Pandev. Pour le reste, je ne connais pas beaucoup de joueurs de ce pays. Il faudra toutefois se méfier car on sait que là-bas, ce sera difficile. On sait qu'à domicile, ils mettent une grosse pression sur l'adversaire avec un bon bloc défensif. Ils risquent de nous attendre pour nous piéger en contre. Ce sera à nous de faire très attention.Si on va là-bas en se disant que ce sera facile, on risque de se prendre une grosse claque. Ce n'est pas ce qu'on veut".  

Et d'ajouter : "Tout le monde sait qu'on a une superbe génération, qu'on possède de très bons joueurs. Nos adversaires sont donc de plus en plus motivés et on sait que chaque match sera de plus en plus difficile".

Faux-pas de la Croatie

Si le programme des Diables Rouges s'annonce délicat, celui de la Croatie, son principal concurrent dans la course au mondial 2014, l'est davantage encore. Les Croates recevront la Serbie ce vendredi 22 mars avant de se rendre au pays de Galles le mardi 26 mars.

"On ne regarde pas ce que la Croatie va faire même si on aimerait bien qu'il fasse un faux-pas. Mais avant tout, il faut qu'on prenne les six points. On doit le faire si on veut aller au Brésil".

G.Bayet

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK