Martinez: "Si nous sommes déjà qualifiés, les autres joueurs auront leur chance contre l'Angleterre"​​​​​​​

Roberto Martinez
Roberto Martinez - © YURI CORTEZ - AFP

Une victoire 5-2 contre la Tunisie, les Diables rouges et Roberto Martinez pouvaient difficilement rêver mieux pour leur deuxième match dans ce Mondial. Extrêmement satisfait de la prestation collective, le sélectionneur belge a mis l'accent sur la cohésion du groupe après la rencontre.

"Il y a beaucoup de satisfaction car ce n'est pas facile d'avoir marqué le nombre de buts que nous avons inscrits lors de ces deux premiers matches. Je pense que c'est vraiment beau de voir une équipe avec des joueurs qui travaillent ensemble et qui se battent autant l'un pour l'autre. Et en plus de cela, il y a le talent et la qualité.

"Mais cela a vraiment été un plaisir de voir cet esprit d'équipe depuis le premier jour où nous nous sommes réunis", a-t-il encore martelé par la suite.

"C'était un match différent par rapport au Panama. Lors du premier match, nous étions opposés à une équipe qui jouait très bas et était bien organisée derrière. Nous devions trouver des solutions pour contourner ce bloc. Aujourd'hui, on peut donner le mérite à la Tunisie d'avoir voulu presser haut. Nous nous y attendions car la Tunisie voulait gagner. C'est bon pour nous de pouvoir nous adapter à des types de jeu différents, surtout dans une compétition comme le Mondial. Quand nous attaquions à fond, nous avons donné l'impression d'être à chaque fois très tranchants."

Martinez a également laissé entendre qu'il comptait apporter quelques changements face aux Anglais. "Si nous avions à chaque fois sept jours pour préparer une rencontre, j'alignerais tout le temps le même onze au coup d'envoi. Mais à la Coupe du monde il n'y a pas beaucoup de temps entre les matches. La réalité est que si nous sommes déjà qualifiés, les autres joueurs auront leur chance contre l'Angleterre. Il y a 23 joueurs dans le groupe. Il faut aussi tenir compte des blessures", dit le fédéral.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK