Löw:"Nous avons perdu plus qu'un match..."

Joachim Löw
Joachim Löw - © firo/Sebastian El-Saqqa - BELGAIMAGE

Tenante du titre, l'Allemagne a été éliminée dès le premier tour de la Coupe du monde de football en Russie après sa défaite 2-0 contre la Corée du Sud, mercredi. "L'équipe a perdu plus qu'un match, beaucoup de ce que nous avions construit depuis des années", a commenté le sélectionneur allemand Joachim Löw sur la chaîne allemande ZDF.

"Dans le vestiaire c'est une gigantesque déception, un silence de mort. Félicitations à nos adversaires, les Suédois et les Mexicains", a raconté Löw.

"Sur le plan du combat, on ne peut pas faire de reproche à la Mannschaft aujourd'hui, mais nous n'avons pas réussi à marquer un but", a analysé le sélectionneur. "C'était comme ça durant tout ce tournoi, il a manqué de la légèreté à l'équipe. Nous sommes logiquement éliminés. Nous avons eu beaucoup d'occasions de but, mais nous n'avons pas pu forcer le but."

Cette élimination met fin à une brillante série allemande: depuis 2006, la Mannschaft s'était toujours hissée dans le dernier carré d'une compétition internationale (Euro ou Coupe du monde). "L'équipe a perdu plus qu'un match, beaucoup de ce que nous avions construit depuis des années. Depuis 2006 nous étions toujours dans le dernier carré ou en finale. Je suis le premier à m'interroger sur les choses qui n'ont pas fonctionné. Bien sûr c'est de ma responsabilité. Il faut que je dorme dessus, car après ce match je suis extrêmement frustré."

Le sélectionneur allemand n'a pas exclu de démissionner lorsqu'il a été interrogé au sujet de son avenir. "Il est trop tôt pour que je puisse répondre à cette question. Nous avons besoin de plusieurs heures afin de voir les choses clairement. La déception est profonde, je ne pouvais pas imaginer que nous serions éliminés contre la Corée du Sud."

 

 

Mats Hummels:

"On voit dans ce Mondial que ce n'est facile pour aucune équipe, à part pour la Belgique et l'Angleterre. Nous nous sommes mis dans cette situation en perdant contre le Mexique. Il y a certains points que nous devons corriger, mais je n'en parlerai plus publiquement. La dernière fois que nous avons fait un bon match, convainquant, c'était en octobre 2017".

Sami Khedira :

"C'est maintenant l'un des moments les plus difficiles de la Mannschaft, et pour moi aussi personnellement. Nous avions dit avant le tournoi que les champions du monde devaient guider le groupe. Ce n'est pas facile, mais nous avons accepté cette tâche. Je suis personnellement le premier à prendre la responsabilité. Maintenant nous devons vivre avec les conséquences. Les dix dernières années ont été sensationnelles."

Oliver Bierhoff :

"Dans le vestiaire personne ne parle, tous sont profondément déçus. Il règne une grande frustration et une gigantesque déception. On a vu dans ce Mondial que c'est dur pour toutes les équipes. Il faut aussi peut-être chercher les raisons dans la tête. (Sur l'avenir de Löw) Jogi a signé il y a peu un nouveau contrat (jusqu'en 2022 ndlr), ce n'est pas le bon moment pour tout remettre en question. Je suis fermement persuadé qu'il va continuer".

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK