Vlaar a touché le ballon de l'épaule, son tir aurait été invalidé

Ron Vlaar
2 images
Ron Vlaar - © RTBF.be

Lors de la demi-finale de la Coupe du Monde disputée mercredi soir à São Paulo entre les Pays-Bas et l’Argentine (0-0, 2 tab 4), une image, qui a échappé à tout le monde et aux caméras officielles, aurait pu totalement changer le résultat de la rencontre.

Après 120 minutes durant lesquelles les deux formations ne parviennent pas à se départager, Ron Vlaar, défenseur des Pays-Bas, est le premier à s’élancer pour tirer les tirs au but. La frappe du joueur d’Aston Villa est repoussée par Sergio Romero et l’Argentine est idéalement lancée vers la finale. Et pourtant…

Lorsque le ballon revient vers le défenseur ‘oranje’, le joueur fait mine de vouloir frapper à nouveau, de frustration, mais se ravise au dernier moment et tente d’éviter le ballon. Ce dernier rebondit alors plusieurs fois et avec l’effet "rétro" revient vers le but de Romero qui fête son arrêt sans faire attention à ce qu’il se passe dans son dos. La balle roule tranquillement vers les filets argentins… mais s’arrête sur la ligne ! A l'analyse, Vlaar touche effectivement le ballon de l'épaule droite. Le tir au but aurait donc de toute façon été jugé invalide par l'arbitre.

Pour rappel, selon le règlement, lors d’un tir au but, si le gardien arrête le ballon mais que celui-ci revient dans ses filets sans avoir été retouché par le tireur, le but est validé par l'arbitre.

 

G. Mahieu et M. Berger

Et aussi

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK