Le Portugal sans Ronaldo c'est un peu comme le Louvre sans sa Joconde

Le Portugal sans Ronaldo c’est un peu comme le Louvre sans sa Joconde
Le Portugal sans Ronaldo c’est un peu comme le Louvre sans sa Joconde - © François Zaleski

La troisième nation mondiale qui reçoit le champion d'Europe en titre. C’est ce qu’on appelle un sommet. Un sommet finalement amputé de sa plus grande star. Cristiano Ronaldo ne foulera pas la pelouse du stade Roi Baudouin. Le quintuple ballon d'or a reçu quelques jours de congés après la victoire du Real Madrid en finale de la ligue des champions. Cette absence fait évidemment quelques déçus.

Il n'avait fallu que quelques heures pour vendre les 40.000 places disponibles pour ce match.

L'effet Coupe du monde bien sûr mais aussi l'effet Ronaldo. Malek se faisait une joie de voir jouer son idole contre les diables. " On voulait faire d’une pierre deux coups. Voir la Belgique, voir une belle affiche et surtout voir le joueur que l’on préfère depuis que l’on est gosse. Ne fut-ce que l’apercevoir sur le banc ou en tribune, cela aurait déjà été un plaisir. "

Et pour ne rien rater Malek et son ami Rémy avaient même mis la main portefeuille...

"Habituellement on prend des places derrière le but pour suivre les matches des diables rouges, mais pour l’occasion on avait même pris des places plus chères, dans la tribune centrale pour mieux le voir. C ’est une déception. On est aussi fan du Real Madrid et on voulait absolument voir Ronaldo jouer au moins une fois."

Rémy et Malek troqueront du coup leur maillot de Ronaldo contre celui des diables rouges ce samedi soir.

Thomas Meunier lui ne pourra pas échanger sa vareuse avec celle de Cristiano en fin de match... mais il ne s'en plaint pas.

"Non aucune frustration, rien. Qu’il soit là ou pas cela ne change strictement rien. Il a bien travaillé pendant la saison je pense qu’il a bien mérité un petit peu de vacances" nuance le défenseur belge "Et puis ce n’est qu’un joueur dans une équipe et il y a beaucoup d’autres joueurs au Portugal qui peuvent faire la différence."

Le Portugal vraiment aussi fort sans Ronaldo ? Ses fans belges ne partagent évidemment pas cet avis...

"C’est comme s’il manquait De Bruyne ou Hazard chez les diables" souligne Malek "Ronaldo c’est la locomotive qui tire la sélection portugaise."

Et Rémy de surenchérir : "Aller voir le Portugal sans Ronaldo c’est un peu comme aller à Lisbonne sans manger de pasteis de nata, ces petits feuilletés à la crème délicieux… ça manque de saveur en fait !"

Un peu comme si vous visitiez le Louvre sans voir sa Joconde…

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK