La Tunisie attend les Diables : "On doit attaquer, rien n'est impossible dans le foot !"

La formation tunisienne contre l'Angleterre
La formation tunisienne contre l'Angleterre - © NICOLAS ASFOURI - AFP

La Tunisie s’est inclinée dans son premier match face à l’Angleterre (2-1) et est obligée d’engranger quelque chose face aux Diables rouges, samedi à 14h.

"J’espère que nous avons appris de cette défaite contre l’Angleterre. Nous allons tenter de nous bonifier en vue des prochaines rencontres. Nous devons, notamment, rester concentrés durant nonante minutes et ne pas nous relâcher en fin de partie. J’espère que nous serons plus offensifs contre la Belgique. Nous étions peut-être un peu nerveux ou anxieux pour la première rencontre. N’oubliez pas que beaucoup de joueurs de notre noyau dispute leur première Coupe du monde", a précisé Yassine Meriah.

Et le défenseur central tunisien d’ajouter : "Suite à notre défaite contre l’Angleterre, nous n’avons plus beaucoup d’options. On doit afficher de l’enthousiasme, plus de présence et attaquer davantage. On doit se procurer des opportunités et essayer de gagner ce match. C’est un deuxième test pour nous contre une grosse formation qui possède de l’expérience en Mondial. Nous possédons une bonne équipe, nous sommes déterminés à rendre notre nation fière de nous. L’affrontement s’annonce difficile, mais dans le football, rien n’est impossible…"

"Nous devons oublier le premier match contre l’Angleterre. On veut les trois points dans notre deuxième rencontre. Les Diables rouges sont très forts, mais je pense que l’Angleterre est plus forte que la Belgique", pense lui Fakhreddine Ben Youssef, médian droit des Aigles de Carthage.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK