La presse française jubile : "Fantastiques de maîtrise et de stratégie, les Bleus ont étouffé la Belgique"

Le quotidien sportif français L'Équipe a souligné la rigueur tactique et l'organisation dont a fait preuve la France pour venir à bout de la Belgique, mardi soir à Saint-Pétersbourg en demi-finale de la Coupe du monde 2018 de football (1-0). Le quotidien sportif a qualifié les Français de "patients, méthodiques et supérieurs".

Le Figaro, autre quotidien français, a lui souligné la qualité de la prestation d'Eden Hazard. "Éblouissant contre le Brésil en quarts, l'attaquant de Chelsea a souvent mis l'arrière-garde bleue au supplice sur son côté gauche", pouvait-on lire dans les colonnes du Figaro. "Bousculés et sous pression, les Bleus piquaient quand même en contre-attaque, leur arme préférée. Face au pilonnage adverse, l'équipe de France a su entrer en résistance, notamment grâce à son duo Varane-Umtiti."

De son côté, le quotidien français Libération est revenu sur l'aspect tactique de la rencontre, "une partie d'échecs basée un principe simple pour l'équipe de France: se gagner de l'espace offensif et de la verticalité en laissant le ballon à l'adversaire".

"La meilleure défense du monde" a battu "le jeu le plus attrayant", "la plus belle équipe du tournoi"

En Espagne, Marca n'a pas hésité à qualifier la défense bleue comme la "meilleure du monde". "Un coup de tête d'un défenseur. Une fois de plus, la France a pu compter sur son arrière-garde pour atteindre la finale". Autre quotidien sportif espagnol, As a également rendu hommage à Samuel Umtiti, défenseur du FC Barcelone et unique buteur mardi soir. "Umtiti a ouvert les portes de la finale. D'un coup de tête, il a décidé de l'issue d'un match disputé. La Belgique s'est battue jusqu'au bout. Énorme rencontre sans récompense pour Hazard, grand moment pour Griezmann et Mbappé."

 

Le quotidien anglais The Guardian s'est lui interrogé quant à l'avenir des Diables Rouges. "La Belgique, avec beaucoup de joueurs évoluant en Premier League, est en droit de se demander si l'avènement de cette génération dorée arrivera un jour. Pour beaucoup, les Diables Rouges ont pratiqué le jeu le plus attrayant de la Coupe du monde. Contre la France, ils n'ont pas su confirmer un bon début de rencontre, confrontés à une équipe au meilleur équilibre entre l'attaque et la défense."

Aux Pays-Bas, l'Algemeen Dagblad regrette de ne pas pas voir "la plus belle équipe du tournoi en finale". "Umtiti fait pleurer la Belgique", a quant à lui titré le quotidien sportif italien Corriere dello Sport. "Un but de la tête a décidé de l'issue de la rencontre."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK