La Croatie, un exemple pour les Diables rouges !

Ivan Rakitic et Eden Hazard
Ivan Rakitic et Eden Hazard - © RTBF - AFP

A bien des égards, la Croatie et la Belgique se ressemblent. Deux générations dorées qui ne cessent d’être comparées aux anciens, ceux de 1998 (Suker, Boban, Prosinecki) pour les Croates et ceux de 1986 (Pfaff, Ceulemans, Gerets, Scifo) pour les Belges qui avaient atteints les demi-finales de la Coupe du Monde.

La Croatie et la Belgique actuelles possèdent sans doute plus de talents mais on attend de ces nations des résultats plus probants dans un grand tournoi. La Croatie a été sortie au 1er tour au Brésil et en huitièmes en France à l’Euro tandis que la Belgique a vu son parcours s’arrêter brutalement en quarts dans les deux dernières grandes compétitions.

Ce Mondial en Russie sera-t-il enfin le bon ? Aussi bien les Croates que les Diables rouges ont séduit depuis le début du tournoi. Les hommes de Zlatko Dalic ont remporté les trois rencontres de leur groupe et avec la manière, svp ! 2-0 contre le Nigeria, 3-0 contre l’Argentine d’un Messi médusé et 2-1 contre l’Islande avec une équipe B.

Contre les Islandais, les Croates ont laissé au repos les joueurs menacés de suspension et certains éléments clés. Dalic a ainsi effectué 9 changements par rapport au succès contre l’Albiceleste. Seuls Modric et Perisic ont été retenus. Les Rakitic, Mandzukic, Vida, Brozovic, Rebic, Vrsaljko ou encore Subasic et Strinic ont pris place sur le banc. Les "réservistes" ont assuré et ont démontré qu’ils n’étaient pas dans le groupe des 23 pour faire uniquement de la figuration.

Cela pourrait (et "devrait" peut-être même ?) servir d’exemple pour Roberto Martinez qui semble bien tenté de faire tourner l’équipe face à l’Angleterre, estimant que ce ne "serait pas professionnel" de prendre des risques avec des joueurs déjà avertis. Le coach fédéral devrait aussi laisser au repos des joueurs clés (Hazard, Mertens, Witsel ?) qui ont déjà beaucoup donné dans les deux premières rencontres de groupe (face au Panama et la Tunisie).

A l’instar de la Croatie, la Belgique a également énormément de joueurs doués en réserve. L’occasion sera aussi belle pour Martinez de démontrer à quel point il compte sur l’ensemble de son noyau !

Vous me direz que l’Angleterre, ce n’est pas l’Islande... Mais, à propos, par qui les Anglais avaient été sortis en huitièmes de finale du dernier Euro ? Euh,... l’Islande pardi !

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK