La Colombie bat le Sénégal, éliminé au fair-play, et rejoint les 1/8èmes

La Colombie s’est imposée de justesse face au Sénégal (1-0) ce jeudi après-midi lors de la troisième journée de la phase de poules de la Coupe du Monde. Malmenés par les Lions de la Teranga et orphelin de leur maître à jouer James Rodriguez après une demi-heure, les Cafeteros ont trouvé la faille sur corner et profitent de la défaite du Japon pour s’emparer de la première place du groupe.

A égalité de points, de goal-average et de buts marqués avec les Japonais, les Sénégalais sont donc éliminés en raison d’un plus grand nombre de cartons jaunes reçus. Une énorme désillusion.

Le résumé de la rencontre

Deuxième de la poule avant le coup d’envoi, le Sénégal met directement beaucoup d’engagement et gêne les transmissions colombiennes. Les Lions de la Teranga tentent de faire la différence et pensent obtenir un penalty lorsque Sadio Mané s’écroule dans la surface (16’). Le tacle de Davinson Sanchez est jugé fautif par l’arbitre de la rencontre mais le VAR intervient et annule la décision.

Les Cafeteros peinent à se montrer dangereux et voient leur maître à jouer James Rodriguez les quitter précipitamment sur blessure (31’). C’est un gros coup dur pour les coéquipiers de Radamel Falcao.

En seconde période, les débats s’intensifient. La Colombie tente de pousser mais le Sénégal est bien en place et ne laisse rien passer.

Comme souvent dans ces cas-là, c’est sur phase arrêtée que la solution est trouvée. Sur corner, Yerri Mina s’élève plus haut que tout le monde et trouve l’ouverture d’une très bonne tête piquée (74’).

Dos au mur, les Lions de la Teranga doivent réagir et essayent de mettre la pression. Les Sud-Américains plient mais préservent leur avance.

Les protégés de José Pekerman ont souffert mais s’emparent au final de la première place. Malgré la défaite du Japon contre la Pologne (1-0), les Sénégalais rentrent à la maison à cause d’un plus grand nombre de cartons jaunes reçus.

74ème minute : Yerri Mina débloque la situation

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK