Isco et Piqué s'improvisent sauveurs d'oiseau

Isco et Piqué s'improvisent sauveurs d'oiseau
Isco et Piqué s'improvisent sauveurs d'oiseau - © Tous droits réservés

Et si le petit oiseau avait pris une volée? Menacé d'être heurté par un ballon sur la pelouse de Kazan, un volatile égaré a été secouru par Gerard Piqué puis Isco, qui l'ont délicatement déposé hors du terrain lors d'Iran-Espagne (0-1) mercredi au Mondial-2018.

Sur les images télévisées, on voit le défenseur espagnol Piqué ramasser l'oiseau posé sur l'herbe et le faire s'envoler. Mais l'intrus n'a pas quitté l'aire de jeu et il a fallu que le milieu offensif Isco le ramasse à son tour et courre le déposer sur le bord du terrain.

Une parenthèse bucolique dans un match particulièrement âpre où les Espagnols, à la peine face à la défense iranienne, ont bien failli laisser quelques plumes avant de s'imposer sur un but chanceux de Diego Costa (54e).

Courte et pénible victoire mais comme le dit un célèbre proverbe espagnol, équivalent castillan du "Un 'tiens' vaut mieux que deux tu 'l'auras'": "Mieux vaut un oiseau dans la main que cent dans le ciel."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK