Hazard : "Meilleur joueur du Mondial ? Je m'en fous complètement !"

Dans un entretien accordé à nos confrères de BeIn Sports, Eden Hazard a préfacé la demi-finale de la Coupe du Monde qui opposera mardi la France à la Belgique. Alors que l'on approche à présent de la fin de la compétition, le capitaine des Diables Rouges a également abordé les futures remises de prix, dont il pourrait être l'un des "animateurs"...

"La France, c'est complètement différent du Brésil, a précisé Eden Hazard. Ils ont des grands joueurs, un grand gardien, des grands défenseurs, N'Golo Kanté est le meilleur joueur du monde à son poste au milieu de terrain... Et devant, Kylian Mbappé a le potentiel pour gagner le Ballon d'Or. Mais il n'y a pas qu'un joueur clé, la France, c'est un collectif. Ce sera un match compliqué, mais nous sommes prêts !"

Ces derniers jours, une photo d'Eden Hazard en vacances, posant aux côtés de ses frères Kylian et Thorgan avec le maillot de Zinédine Zidane, a refait surface sur les réseaux sociaux. "Il n’y avait que celui-là sur le marché !, tempère ce grand fan de Zizou. Il n'y avait pas celui de la Belgique. Je l’ai déjà répété, on a toujours été plus côté France que côté Belgique en tant que supporter de foot. On a grandi avec 1998 et la Coupe du Monde en France. Il y avait de bons joueurs en Belgique, mais c'était moins bon que l'équipe de France. Nous avons toujours été Belges, mais supporters de l'équipe de France, tout simplement."

"Mon rôle contre le Brésil ? Je ne peux pas tout dire !"

La disposition du onze belge sur l'échiquier face au Brésil a été perçu par beaucoup comme un gros coup tactique de Roberto Martinez. Mais pas question de tout dévoiler avant de rencontrer la France...

"Après le match contre le Japon, on s’est dit - et le coach aussi - que si on jouait comme ça contre le Brésil, on allait perdre le match, a avoué le capitaine belge. Ce système, on l'a mis au point en une séance d'entraînement, pas longue du tout, 45 minutes. Et en 45 minutes, on a tous compris ce que le coach voulait. Bien défendre, et le Brésil allait nous laisser des espaces en contre-attaque. Mon rôle exact ? Je ne peux pas tout dire, on va peut-être remettre ça contre la France ! Romelu et moi, on devait rester dans notre zone et ne pas venir trop défendre. J’étais surpris en début du match, mais après cinq minutes, j’ai compris pourquoi. Le mérite en revient au coach, il a trouvé ce système-là."

"Ce que je veux, c'est le trophée collectif : la Coupe du Monde"

Candidat évident au titre de meilleur joueur de ce Mondial, Eden Hazard avoue ne pas trop penser à ce trophée individuel, ni au Ballon d'Or d'ailleurs ("Pour le moment, pour le Ballon d'Or, il n'y a que les buts marqués qui comptent..."), alors qu'il pourrait postuler des deux côtés.

"Le titre de meilleur joueur de la Coupe du Monde ? Franchement, je m'en fous complètement !, a précisé le N.10 des Diables. Ce que je veux, c'est la Coupe du Monde, le trophée collectif. Mais on sait très bien que quand tu gagnes la Coupe du Monde, un joueur de ton équipe a beaucoup de chances de remporter le trophée du meilleur joueur. Mais dans l'équipe, on pourrait le donner à Romelu, à Thibaut, à Kevin... à plein de joueurs ! Si je le reçois, c'est très bien, mais ce n'est pas le plus important."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK