Exclu du groupe croate, Nikola Kalinic doit s'en mordre les doigts

Pixsell 20180613
Pixsell 20180613 - © Igor Kralj/PIXSELL - BELGAIMAGE

Mercredi soir, la Croatie s'est qualifiée pour la première fois de son histoire pour la finale de la Coupe du monde de football en battant l'Angleterre (2-1 en prolongations). 20 ans après la demi-finale perdue contre la France de Lilian Thuram (auteur de ses deux seuls buts avec les Bleus ce soi-là), les coéquipiers de Luka Modric auront a cœur de venger leurs illustres aînés en battant l'Equipe de France dimanche, afin de broder un première étoile historique au-dessus de leur écusson. 

A Zagreb et partout dans le pays, les Croates ont fêté la victoire jusqu'au bout de la nuit. Des cris, des pleurs et des scènes de joie que ce petit pays de 4 millions d'habitants n’oubliera pas d’aussitôt. Oui mais voilà, il y a bien un Croate sur la planète qui est frustré par cette qualification en finale du Mondial: il s'agit de Nikola Kalinic

En effet, le joueur de l'AC Milan (prêté cette saison par la Fiorentina) a été viré par Zlatko Dalic, le sélectionneur croate. Ce serait à la suite d'un refus du joueur d'entrée en jeu face au Nigéria en phase de poules. L'ancien joueur de l'Hajduk Split aurait prétexté des douleurs au dos (Kalinic avait également sorti cette excuse lors d'un match amical face au Brésil qui se déroulait en Angleterre) mais ses excuses n'ont pas convaincu Dalic. Le sélectionneur de la Vatreni a, quant à lui, estimé que le Rossoneri était juste mécontent d'être sur le banc des remplaçants et l'a donc renvoyé chez lui, estimant "avoir besoin de joueurs aptes et prêts à jouer". Cette exclusion a visiblement soudé le groupe croate qui paraît de plus en plus serein.

Quoi qu'il en soit, problèmes de dos ou mauvaise attitude, l’attaquant croate doit se mordre les doigts de voir les Rakitic, Perisic et autre Mandzukic devenir les héros de toute une nation et, pourquoi pas, brandir le trophée de champions du monde dimanche soir à Moscou.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK