"England United" : la presse anglaise salue l'unité apportée par les Trois Lions à l'heure du Brexit

Malgré la défaite de sa sélection face à la Croatie en demi-finale mardi (2-1 a.p.), la presse anglaise a salué l'unité créée par les Trois Lions le temps du Mondial, dans un pays divisé par le Brexit.

Dans une édition spéciale, The Times a titré "Fierté de lions" en référence au surnom des joueurs anglais et mis en exergue une citation du sélectionneur Gareth Southgate sur l'une de ses pages : "Notre pays a traversé des moment difficiles en termes d'unité."

Tout en restant mesuré, The Times reconnaît que "l'équipe a créé un bref sentiment d'unité à un moment de divisions".

D'autres journaux ont aussi salué le rôle de l'entraîneur et de ses joueurs, qui a rassemblé un pays largement divisé sur le Brexit.

"Notre nation perturbée est unie... grâce à un Anglais poli et une poignée de gars ordinaires", écrit The Sun, qui soutient le Brexit. Le quotidien se satisfait de l'apparition d'une "England United", une Angleterre unie, qui fait oublier les Manchester United, West Ham United et autres Newcastle United, clubs évoluant en Premier League.

Partisan d'un Royaume-Uni restant dans l'Union Européenne, The Daily Mirror, grand rival du Sun, se satisfait "du sourire de retour sur le visage d'un pays divisé" grâce aux Trois Lions.

Si le sourire est revenu sur les faces anglaises, c'est aussi parce que Southgate "a rallumé la flamme, déclarent fièrement les fans", comme le souligne The Guardian.

Le "Kick in the Balkans", image fleurie mêlant l'expression "kick in the balls" (NDLR: coup de pied dans les parties) et la présence de la Croatie dans les Balkans, en Une de Metro n'efface donc pas la fierté des fans anglais.

The Daily Telegraph est même convaincu que le pays, comme son équipe, vient d'entrer dans "une ère plus prometteuse", rappelant que "le sentiment des quatre dernières semaines peut perdurer, si les gens le permettent."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK