Divock Origi déçu de ne pas être repris mais il comprend le choix de Martinez

Radja Nainggolan et Divock Origi
Radja Nainggolan et Divock Origi - © BRUNO FAHY - BELGA

En 2014, Marc Wilmots avait surpris tous les observateurs en sélectionnant Divock Origi pour la Coupe du Monde. L’attaquant, qui évoluait à l’époque à Lille, avait remplacé Christian Benteke blessé. Il sera la révélation belge de ce mondial. Il inscrira d’ailleurs face à la Russie le but de la qualification pour les huitièmes de finale.

Quatre ans plus tard, il n’est pas repris pour le Mondial russe. Roberto Martinez l’a averti personnellement de sa décision de ne pas le sélectionner.

"Il a toujours fait preuve d'un engagement exemplaire à chaque fois qu'il a été appelé. Je dois garder un regard neutre et prendre des décisions dans le bien de l'équipe. Il a connu une saison vraiment très difficile où ils n'a pas évolué à son meilleur niveau. J'ai tenu compte de ce genre d'informations. Mais c'est compliqué de lui demander de rester à la maison", a expliqué le coach national en conférence de presse.

Le joueur de Wolfsburg est, selon son père qui s’est exprimé dans Het Nieuwsblad, " déçu mais il comprend le choix du sélectionneur. Il a connu une saison difficile. Malgré cela, il avait encore un espoir d’être appelé. Mais Lukaku et Batshuyai ont presté à un meilleur niveau cette saison, personne ne peut prétendre le contraire. "

Mike Origi est convaincu que cette saison va permettre à son fils " de gagner en expérience et à terme, cela doit l’aider à devenir meilleur ".

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK