Dedryck Boyata : "Etre titulaire ? Bien sûr que j'en rêvais"

Dedryck Boyata
Dedryck Boyata - © RTBF.be

Titulaire face au Panama, Dedryck Boyata a parfaitement remplacé les blessés Vincent Kompany et Thomas Vermaelen. Le défenseur du Celtic Glasgow a fait preuve de sobriété et son entente avec le duo Toby Alderweireld-Jan Vertonghen est également à souligner.

Il n’oubliera jamais ce premier match en Coupe du Monde. "Personnellement, en montant sur le terrain, j’ai réalisé que c’était un match de Coupe du Monde. C’est ce que j’ai toujours regardé à la télé. Il y a 4 ans, je regardais les autres qui jouaient au Brésil. Et là, j’y étais", a expliqué le défenseur belge à notre micro.

Et d’ajouter : "Etre titulaire ? Bien sûr que j’en rêvais. Dans ma position, je ne pensais pas que cela arriverait directement, surtout pour le premier match à la Coupe du Monde. J’ai eu mon opportunité et je suis content." 

Titulaire, il devrait l'être à nouveau contre la Tunisie puisque Kompany ne sera prêt que contre l'Angleterre et que Roberto Martinez ne compte pas prendre de risque avec Vermaelen ce samedi.

Dedryck Boyata a gagné en maturité depuis 2016 et il est prêt à assumer le défi qui lui est proposé. "Je pense que j’ai beaucoup évolué lors des deux dernières années.Je remercie beaucoup Brendan Rodgers pour tout ce qu’il m’a appris ces deux dernières années. Il m’a fait grandir beaucoup. Avec le coach Roberto, j’ai eu l’opportunité de montrer sur le terrain ce que j’avais appris de ces deux coaches".

Il a aussi convaincu ses équipiers en équipe nationale et Jan Vertonghen a même dit qu’il avait été "formidable" face aux Panaméens. "C’est gentil de sa part", a noté avec le sourire Dedryck Boyata. Tout s’est bien passé et était parfait au niveau communication avec mes équipiers en défense. Cela m’a mis en confiance."

Cela dit, les Diables rouges n'ont pas été éblouissants durant l'ensemble de la rencontre. La première mi-temps principalement fut assez décevante. "On n’a pas encore regardé les vidéos et il y a certainement des points à améliorer. Si on fait une comparaison avec les grandes nations, personne n’a connu un match facile en ce début de Mondial", a-t-il conclu.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK