De Bleeckere: "L'arbitrage belge doit rattraper son retard"

Frank De Bleeckere
Frank De Bleeckere - © LAURIE DIEFFEMBACQ - BELGA

La FIFA a dévoilé mardi une liste provisoire de 36 arbitres susceptibles d'officier à la phase finale de la Coupe du monde en Russie. L'Europe a droit à dix représentants mais aucun Belge n'a été retenu. Depuis Frank De Bleeckere qui avait dirigé trois rencontres lors de la Coupe du Monde de 2010 en Afrique du Sud, la Belgique n'a plus eu d'arbitre dans un grand tournoi. 

Frank De Bleeckere encadre aujourd'hui les arbitres belges au centre national de Tubize. Il n'est pas surpris, l'arbitrage belge ne fait plus partie de l'élite européenne et doit rattraper un certain retard par rapport aux autre pays. Un premier pas a été effectué grâce à la semi-professionnalisation. Reste à attendre le sifflet talentueux ou la bonne génération. C'est l'avis de Frank De Bleeckere.

"Ce n'est pas une surprise. C'est très clair. Pour l'instant, à l'UEFA, il n'y a aucun arbitre belge qui fait partie de l'élite, soit le top 20-25 de l'Europe. Et vous devez faire partie de ce groupe pour espérer siffler dans un grand tournoi ou dans la Ligue des Champions. Il y a toujours une question de génération, tout comme dans le foot d'ailleurs. Prenez mon exemple, j'ai arbitré quatre grands tournois -deux Euro et deux Coupe du Monde- où notre équipe nationale n'était jamais présente. Maintenant, les Diables se qualifient pour les tournois, mais pas nos arbitres. On doit beaucoup travailler en Belgique pour ramener un de nos arbitres dans le top européen et rattraper le retard sur les autres. La semi-professionnalisation de nos arbitres belges va déjà permettre de réduire l'écart", explique Frank De Bleeckere.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK