Carillo, supporter mexicain: "Nous allons vaincre la malédiction du 5ème match"

Carillo, supporter mexicain: « Nous allons vaincre la malédiction du 5ème match »
Carillo, supporter mexicain: « Nous allons vaincre la malédiction du 5ème match » - © Tous droits réservés

Maira Carillo a enchaîné les kilomètres par milliers et les escales pour supporter El Tri. C’est bien connu quand on aime on ne compte plus… " Franchement, je ne saurais pas vous dire combien de kilomètres j’ai parcouru avec mes amis. Je préfère compter en nombre de vols. On est parti de Mexico City jusqu’à Helsinki. En Finlande, on a pris la direction de Saint-Pétersbourg avant de rester deux jours à Moscou et d’ensuite s’envoler pour Samara... En espérant que notre parcours se poursuive".

Et c’est bien d’espoir dont il est question car le Mexique devra battre le Brésil sur le terrain mais aussi écarter toutes les forces occultes qui entourent un destin maudit depuis vingt-quatre ans… "La malédiction du 5ème match". Le sujet qui chagrine et inquiète tous les fans mexicains. Entre 1994 et 2014, le Mexique s’est qualifié à six reprises pour les 1/8ème de finale d’un Mondial mais il a toujours échoué à ce stade de la compétition. Un échec vécu comme un traumatisme.

" La maldición del quinto partido ? On est venu rompre l’enchantement. On a débuté ce Mondial avec la bonne mentalité. D’ailleurs, personne n’aurait imaginé qu’on batte l’Allemagne, c’est un signe. " Maira y croit dur comme fer. "On a déjà battu le Brésil donc on est confiants. Nous sommes venus en Russie pour réécrire l’histoire! "

Réécrire l’histoire et oublier ce traumatisme qui hante tous les supporters. Alejandro Avner en a même rêvé la nuit… "Tous les Mexicains pensent à ce cinquième match… On ne sait pas ce qui va se passer mais personnellement, aujourd’hui, je n’ai plus peur. L’équipe a été mauvaise contre la Suède mais il est temps d’aller de l’avant et d’effacer la malédiction "

Le Mexique n’a plus battu le Brésil en match officiel depuis la Copa America 2007. Alors oui, il est peut-être temps de réécrire l’histoire et d’enfin disputer ce cinquième match qui se refuse à eux. Des quarts de finale qu’El Tri n’a atteint qu’en 1970 et 1986 lorsqu’il avait organisé le Mondial.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK