Le Maroc file au Mondial russe au détriment de la Côte d'Ivoire de Wilmots

Marc Wilmots
Marc Wilmots - © ISSOUF SANOGO - AFP

Obligée de battre le Maroc pour rejoindre le Mondial 2018 de football en Russie, la Côte d'Ivoire entraînée par l'ancien patron des Diables Rouges Marc Wilmots a échoué. Les Éléphants se sont inclinés 0-2 face aux Lions de l'Atlas, samedi à Abidjan. Ce sont ces derniers qui remportent le groupe C du 3e tour des qualifications de la zone Afrique et joueront à partir du 14 juin la 21e Coupe du monde.

Les Marocains ont fait basculer la rencontre en cinq minutes. Nabil Dirar, l'ancien Brugeois aujourd'hui au Fenerbahçe, a ouvert la marque à la 25e. Le capitaine Mehdi Benatia (Juventus) a doublé l'avance des hommes du Français Hervé Renard dès la 30e minute.

Le Maroc remporte le groupe C avec 12 points. Il devance la Côte d'Ivoire (8), le Gabon (6) et le Mali (4).

Le Maroc jouera son 5e Mondial, vingt ans après sa dernière participation. Il a disputé ceux de 1970 (éliminé au 1er tour), 1986 (éliminé en 1/8e de finale), 1994 (éliminé au 1er tour) et 1998 (éliminé au 1er tour).

La Tunisie aussi qualifiée

La Tunisie s'est qualifiée pour la Coupe du monde 2018 en Russie en décrochant un match nul contre la Libye (0-0), samedi à Radès.

Ce résultat est suffisant pour permettre aux "Aigles de Carthage" de remporter le groupe A du 3e tour des qualifications de la zone Afrique. Les hommes de Nabil Maâloul totalisent 14 points. Ils devancent la République démocratique du Congo (13), la Libye (4) et la Guinée (3).

La victoire de la RDC 3-1, arrachée dans les derniers instants aux dépens de la Guinée, n'aura pas suffi pour la RDC. Celle-ci a aligné Jonathan Bolingi (Mouscron) auteur du 2e but sur penalty (90e+2). Plusieurs anciens joueurs ayant évolué en Belgique étaient aussi présents dans leurs rangs: Chancel Memba (Newcastle, ex-Anderlecht), Junior Kabananga (Astana, ex-Anderlecht, Beerschot, Roulers, Cercle), Neeskens Kebano (Fulham, ex-Charleroi et Genk), auteur du 3e but (90e+3), et Jeremy Bokila (Raja Casablanca, ex-Zulte Waregem).

La Tunisie jouera sa 5e phase finale d'un Mondial, la première depuis celle de 2002 en Corée du Sud et au Japon. Elle a joué précemment celles de 1978, 1998 et 2002. Les Tunisiens ont toujorus été éliminés au premier tour des phases finales.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK