Assistance vidéo: polémique et éloge après Cameroun-Chili

L'arbitrage vidéo aura beaucoup fait parler de lui ce dimanche soir lors de Cameroun-Chili, en annulant un but chilien qui semblait valable en première période et en validant un autre but de l'équipe sud-américaine en fin de match, alors que l'arbitre de touche avait levé son drapeau.

Ce dernier but d'Eduardo Vargas, d'abord annulé par l'arbitre de ligne qui avait signalé un hors-jeu, a été validé après intervention de l'assistance vidéo. Une délivrance ironique pour le joueur du club mexicain des Tigres, qui avait vu son premier but, en première période (45e+1), invalidé par la vidéo...

Idéalement dans l'axe par Vidal, il a cru ouvrir le score juste avant la pause. Mais après avoir célébré son but -en mimant avec ses coéquipiers une partie de console-, il a vite déchanté: l'assistance vidéo a repéré un léger hors-jeu (difficilement jugeable avec les images transmises sur les écrans) et l'arbitre a renvoyé, dans la confusion, les deux équipes aux vestiaires sur un 0-0, laissant un goût amer aux joueurs chiliens, convaincus que leur joueur était en position licite avant d'ouvrir le score.

Le Chili s'est finalement imposé 0-2. Le premier but annulé n'aura finalement pas porté à conséquences pour les champions sud-américains.

 

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

Recevoir