Sénégal/Algérie : leur parcours jusqu'en finale de la CAN

Le Sénégal et l'Algérie s'affronteront en finale de la CAN.
Le Sénégal et l'Algérie s'affronteront en finale de la CAN. - © KHALED DESOUKI - AFP

La finale de la CAN entre le Sénégal et l’Algérie commencera dans quelques heures. Les deux équipes, favorites du tournoi, s’affrontent en effet ce vendredi soir à 21h au Caire, afin de remporter la Coupe d’Afrique des nations. Un titre que chaque équipe ambitionne depuis des années et qu’elles ne veulent pas laisser passer. Retour sur les parcours des Lions de la Téranga et des Fennecs.

Les Sénégalais encaissent leur seul but du tournoi face à … l’Algérie

Une phase de poules sans trop d’encombre et une régularité sans faille : voici comment définir la CAN vécue par l’équipe sénégalaise. Ils ont su imposer leur jeu durant la phase de groupe face au Kenya (2-0) et à la Tanzanie (3-0). Une fausse note vient tout de même entacher leur parcours, et pas des moindres, car c’est lors du match contre l’Algérie, future finaliste, que les Lions ont tremblés pour la première fois. Une victoire pour les Fennecs grâce à un but de Belaili (1-0) à la 49e minute. Le Sénégal parvient quand même à passer les phases de poules en se classant deuxième du Groupe C. Ils tenteront de prendre leur revanche ce vendredi contre la seule équipe à leur avoir résisté.

Le Sénégal, la force tranquille

 Les Sénégalais se faufilent ensuite sans obstacle jusqu’aux portes de la finale. Les victoires s'enchaînent, avec un score constant de 1-0 en huitièmes et en quarts grâce aux buts de Sadio Mané et d’Idrissa Gueye. En demi-finale face à la Tunisie, coup de chance pour le Sénégal quand Dylan Broon, le défenseur tunisien de La Gantoise, marque dans son propre camp. La Tunisie vient d’offrir au Sénégal son ticket pour la finale de la CAN.  

L’Algérie, le règne de la confiance

L’Algérie peut se vanter d’un parcours sans faute. En six matches, les Fennecs marquent 11 buts contre un seul encaissé, face au Nigéria. Après des matches sans encombre en  phases de poules, les Algériens confirment leur valeur face à la Guinée (3-0). Les quarts de finale sont leur premier obstacle car ils doivent poursuivre le match jusqu’aux tirs au but pour s’en sortir in extremis à 4-3. La demi-finale contre le Nigéria, qui empochera finalement la petite finale de l'épreuve, commence par un coup de chance lorsque le défenseur nigérian William Troost-Ekong marque dans son camp et offre un premier goal à l’Algérie. Les Super Eagles arrivent à égaliser en deuxième mi-temps, mais les Fennecs prouvent à nouveau leur force grâce à un but de Mahrez à la fin du temps additionnel. Le vainqueur de cette seconde demi-finale peut également remercier son adversaire pour l’avoir propulsé jusqu’en finale

L’ultime confrontation

La finale sera donc le moment ou jamais pour chaque équipe de se démarquer, elles qui briguent ce titre depuis tant d’années. Le Sénégal n’a encore aucune victoire à son actif. Sa meilleure performance date de 2002, en finale de la CAN. Aliou Cissé, alors capitaine de l’équipe, avait vu son équipe s’incliner face au Cameroun durant la phase de tirs au but. Une défaite qu’il n’a cessé de ressasser pour mener son équipe jusqu’en finale, en tant que sélectionneur national. Depuis 2002, le Sénégal n’a plus dépassé les quarts de finale, en 2004 et en 2017. La nation africaine, n°1 en Afrique, se battra jusqu’au bout pour remporter ce premier trophée.

De l’autre côté, l’Algérie compte bien enflammer le terrain pour accéder une nouvelle fois au titre. Leur dernière victoire à la CAN date de 1989, sur leur propre terre. Depuis, ils ont enchaînés les échecs. Un parcours jusqu’en quarts en 2015, puis une élimination directe au premier tour de l’édition suivante. Les Verts comptent, 30 ans plus tard, récupérer leur titre le plus prestigieux.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK