Le Ghana double le Cameroun, le Bénin qualifié

Le Ghana double le Cameroun, le Bénin qualifié
Le Ghana double le Cameroun, le Bénin qualifié - © FADEL SENNA - AFP

Le Ghana a doublé sur le fil le Cameroun tenant du titre, deuxième, et le Bénin, troisième mais qualifié, pour terminer en tête de leur poule de la CAN, mardi. Les Lions indomptables joueront un choc face au Nigeria en 8es.

Les Black Stars, vainqueurs de la Guinée-Bissau (2-0) à Suez, passent devant les Camerounais, tenus en échec par les Béninois (0-0) à Ismaïlia, grâce à leur meilleure attaque (4 buts contre 2), alors qu'ils affichent la même différence de buts (+2).

Le coup est sévère pour les coéquipiers d'Eric-Maxim Choupo-Moting, qui devront défendre leur trophée dans une partie de tableau compliquée: d'abord face au Nigeria samedi, puis éventuellement contre l'Egypte en quarts.

Ils paient cher leur manque d'efficacité en attaque. Le sélectionneur Clarence Seedorf, qui a essayé trois schémas offensifs en trois matches, n'a pas encore trouvé le bon système. Après Christian Bassogog et Clinton Njie, le coach a titularisé Stéphane Bahoken aux côtés de Karl Toko-Ekambi, sans plus de succès.

Le buteur Steve Mounié, le leader du Bénin, a lui aussi du mal à peser, mais ses problèmes passent en second plan: pour leur quatrième participation, c'est la première fois que les Écureuils verront la phase finale!

Avec trois points, l'équipe de Stéphane Sessègnon est assurée de terminer parmi les quatre meilleurs troisièmes, puisque le Kenya et l'Afrique du Sud ont une plus mauvaise différence de buts.

Qualifié pour la CAN à la dernière journée des éliminatoires, le petit pays continue d'écrire sa belle histoire, avec son effectif sans star et même un titulaire évoluant en quatrième division française la saison passée, Mama Seïbou. Un gros morceau les attend en 8es: le Maroc d'Hervé Renard, vendredi au Caire.

Puissance du Continent, le Ghana, qui a atteint le dernier carré lors des six dernières éditions, s'appuie elle sur son expérience. Elle a accéléré au bon moment, après deux premières prestations sans promesses. Ses deux meneurs Jordan Ayew (46) et Thomas Partey (72) ont sonné l'heure du réveil face à la modeste Guinée-Bissau.

Les Black Stars joueront en 8es le deuxième du groupe E, celui du Mali et de la Tunisie, lundi à Ismaïlia.

Dans la soirée (21h00), Mali-Angola, à Ismaïlia, et Tunisie-Mauritanie, à Suez, concluent la phase de groupes. Des quatre, seul le Mali est assuré de continuer.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK