Le Bénin surprend le Maroc aux tirs au but et s'offre un quart de finale historique

La joie des Béninois
La joie des Béninois - © OZAN KOSE - AFP

Le Maroc a joué avec son bonheur et a finalement payé une addition salée ce vendredi soir au Caire, en Égypte, en huitième de finale de la Coupe d'Afrique des Nations.

Les Lions de l'Atlas ont longtemps dominé le Bénin mais se sont montrés maladroits en zone de finition. Les Écureuils ont tenu le coup jusqu'aux tirs au but et s'en sont sortis aux tirs au but pour décrocher une qualification pour les quarts de finale historique.

Le Bénin - dont il s'agit de la quatrième participation à la CAN - n'a pratiquement jamais eu voix au chapitre durant la rencontre. Dominé par le Maroc, il s'est contenté de défendre vaillamment son rectangle des offensives marocaines. L'imprécision des Lions de l'Atlas devant le but les a conforté dans leur stratégie.

Mieux, le Bénin a exploité l'une de ses rares sorties offensives pour prendre l'avantage sur coup de coin grâce à une reprise de Moise Adilehou (53!). Youssef En Nesyri a cependant profité d'une récupération haute de Mbark Boussoufa (ex-Gand et Anderlecht) pour rétablir l'égalité (76').

Dans les derniers instants du temps réglementaire, le Maroc aurait pu faire pencher définitivement la balance en sa faveur mais l'attaquant de l'Ajax Hakim Ziyech s'est loupé sur penalty en envoyant sa tentative sur le poteau (96').

Malgré l'exclusion du Béninois Khaled Adenon (97'), le Maroc n'a pas pu éviter les tirs au but. Ici encore, l'équipe de Hervé Renard s'est montrée imprécise avec les erreurs de Sofiane Boufal et Youssef En Nesyri.

Le Maroc de Boussoufa et Nabil Dirar (ex-FC Bruges) salue donc la compétition alors que le Bénin attend de pied ferme son prochain adversaire en quart de finale. Ce sera l'Ouganda ou le Sénégal.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK