Fadiga avant la finale de la CAN : "Les Sénégalais sont euphoriques, ça leur rappelle 2002"

Ce vendredi soir, la 32e édition de la Coupe d'Afrique des Nations se conclut en apothéose avec une alléchante finale entre le Sénégal et l'Algérie. Pour les Lions de la Terenga, il s'agit d'une première finale continentale depuis 2002. Au pays, les réactions oscillent donc entre fierté et euphorie.

"Les gens sont très enthousiastes, très rassurés de l'issue de cette Coupe d'Afrique. Là bas c’est vraiment l’euphorie, les gens se rappellent de 2002 (NDLR : le Sénégal avait atteint les quarts de finale de la coupe du monde), ça leur rappelle des bons souvenirs" estime Khalilou Fadiga, notre consultant, ancien international sénégalais.

Passés par le chas de l'aiguille à plusieurs reprises (trois victoires étriquées 1-0), les Sénégalais restent optimistes et ambitieux : "Vendredi est un jour comme un autre pour nous. Certes c’est une finale, mais on sera optimiste parce que l’optimisme habite le Sénégalais. Le Sénégalais est quelqu’un de très fier, de très orgueilleux donc on fait toujours le maximum pour avoir la victoire à la fin de chaque rencontre. Après c’est vrai que ce n’est pas toujours avec facilité, mais l’essentiel c’est de gagner et le Sénégal y est toujours parvenu jusqu’à présent."

Deux équipes très proches, une finale indécise ?

 Y parviendront-ils une nouvelle fois ? Optimiste, Fadiga reste pourtant prudent. Il estime que les deux équipes sont très proches, disposent des mêmes qualités. On peut donc s'attendre à une finale tendue, serrée : "Les deux équipes se valent. Beaucoup de technique, deux très bons gardiens, avec énormément de vivacité en pointe, une défense très solide...et puis bien sûr la profondeur de banc. Le Sénégal a une grande profondeur de banc et l’Algérie aussi.  Les deux équipes se ressemblent vraiment presque à tous les égards, même si l’Algérie a une petite avance au niveau de la technique."

Alors que l'Algérie court après un deuxième sacre depuis 1990, les Sénégalais rêvent, eux, d'une première CAN. Qui parviendra à prendre le dessus ? Réponse vendredi à partir de 21 heures.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK