Zulte Waregem en appel de la suspension à l'encontre de Damien Marcq

Zulte Waregem a interjeté appel de la suspension de trois journées, dont une avec sursis, infligée à son médian Damien Marcq. L'Union belge de football (URBSFA) a confirmé l'information mercredi. Le joueur a notamment écopé d'une amende de 2.500 euros.

Le joueur de Zulte Waregem a reçu un carton rouge dimanche au Bosuil, où le Essevee a été battu 5-1 par l'Antwerp en championnat. Il a été exclu après un quart d'heure de jeu pour une faute sur Jonathan Bolingi. Selon l'arbitre de la rencontre Alexandre Boucaut, Marcq a refusé de quitter le terrain et a proféré des "critiques menaçantes".

Étant donné ces derniers faits, le parquet n'a pas fait de proposition de sanction et a directement convoqué le joueur devant la Commission des litiges, qui a infligé au joueur une suspension de trois rencontres, dont une avec sursis.

Pour sa défense, Damien Marcq a fait savoir qu'il n'avait pas vu venir Bolingi et qu'il n'a jamais eu l'intention de blesser le joueur anversois. Le médian de Zulte n'est toutefois pas revenu sur son langage inapproprié envers l'arbitre Alexandre Boucaut. C'est la raison pour laquelle la Commission de litiges a maintenu sa décision.

Une sanction qui, selon le club, est trop lourde. Le dossier sera donc réexaminé en appel vendredi.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK