Vincent Kompany est prêt à devenir, s'il le faut, le "gilet pare-balles" face aux critiques

Après une saison à oublier pour Anderlecht, sans même une qualification européenne, le défi s'annonce plutôt ardu pour Vincent Kompany, présenté officiellement comme "joueur-manager" ce mardi à Neerpede (l’entraîneur est Simon Davies). Quand est évoqué en conférence de presse le "football champagne" auquel Anderlecht a toujours dit aspirer, le joueur ne peut s'empêcher de rigoler ("c'est un mot fantastique, le "champagnevoetbal", je n'entends ça nulle part ailleurs!"), mais il affirme ne pas vouloir choisir entre le beau jeu et les résultats : ce sera les deux.

Sans dévoiler précisément ce qu'il compte changer ou mettre en place dans la dynamique de jeu ou la composition des Mauves, le Bruxellois ne se montre pas particulièrement inquiet. "J'ai souffert comme chaque supporter la saison passée. Mais j'ai vu que dans les coulisses il y a un certain nombre de personnes qui sont prêtes à ramener le club vers le niveau où il doit être. J'ai vu des opportunités. Et je vois beaucoup de talents dans l'équipe, qui ont eu leur saison d'éclosion où sont à l'aube de celle-ci. Il y a plus de talent aujourd'hui à Anderlecht que quand j'ai commencé", estime-t-il.

Le club a fini sixième des play-offs I, cela veut dire qu'il faut "devenir meilleur que cinq autres équipes, sur une saison pour devenir champion. Avec un certain nombre de changements et d'améliorations, on va y arriver, selon moi", ajoute Vince the Prince.

Sans rien promettre, il assure être prêt à porter le projet à bout de bras, et face aux critiques aussi. "S'il le faut, je fais gilet pare-balles, je prends tout sur moi. Le club doit se redresser. Et s'il faut que je sorte le bouclier, je le ferai jusqu'à ce qu'on soit dans une position qui permette de faire les transferts qui feront la différence."

En-dehors de Vincent Kompany lui-même, le Sporting n'a en effet pas encore officialisé de transfert entrant en ce mercato estival.

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK