Vincent Kompany : "De toutes les équipes, c'est nous qui avons la plus grande marge de progression, de loin"

Vincent Kompany est venu donner ses impressions après la défaite d'Anderlecht (1-2) dans les dernières minutes de jeu ce samedi soir dans le cadre de la 4e journée des Champions Playoffs. Le coach mauve n'était pas spécialement satisfait du nombre d'occasions créées par son équipe mais s'est voulu rassurant sur le futur. "En général oui, je suis satisfait des occasions que l'on se crée. Mais ce soir, non" explique Vincent Kompany au micro d'Eleven. "On travaille beaucoup pour se mettre en position d'être dangereux, et d'arriver dans les zones où nous sommes dangereux. Il nous a manqué un peu la dernière passe, le geste décisif. Mais parfois on l'a eu, comme en fin de match où l'on a rehaussé le niveau de jeu. Mais le match s'est joué à peu de choses."

Anderlecht a concédé le 0-1 après 16 minutes, suite à une erreur de Sardella. Ito a profité d'un mauvais contrôle de l'Anderlechtois pour servir Theo Bongonda dont la reprise a été repoussée par Verbruggen dans les pieds d'Onuachu, qui a marqué son 33e but de la saison et le 4e dans ces play-offs. Vincent Kompany n'a pas voulu pointer son joueur. "Vous pointez un joueur de 19 ans... Il y a effectivement l'homme qui fait la faute mais il y a toutes les phases avant, qui sont aussi importantes. Il faut analyser tout cela de manière globale, il y a différentes manières de voir."

De ce match face à Genk, Vincent Kompany ressort du positif. "L'Engouement, l'enthousiasme, l'intensité, le travail. Aujourd'hui, on regarde les deux équipes comme si elles étaient à force égale. Mais ce n'est pas le cas si on effectue une analyse approfondie. On a créé un rideau qui fait en sorte qu'on arrive aujourd'hui à montrer quelque chose qui nous rend compétitif. Mais notre équipe, c'est une équipe qui sera toujours meilleure demain. Elle continuera à grandir et on ne saura pas l'arrêter."

"Donc aujourd'hui, je vois deux équipes qui sont proches l'une de l'autre dans les 5 matches qu'elles ont livrés cette année. Mais de toutes les équipes, c'est nous qui avons la plus grande marge de progression, de loin."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK