Verschueren sur le retour de Kara : "Monsieur Bayat défendait les intérêts de Nantes et pas les nôtres"

Verschueren sur le retour de Kara : "Monsieur Bayat défendait les intérêts de Nantes et pas les nôtres"
Verschueren sur le retour de Kara : "Monsieur Bayat défendait les intérêts de Nantes et pas les nôtres" - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Kara Mbodj est le premier renfort du Sporting d'Anderlecht. Derrière le retour de King Kara plane l'ombre de Mogi Bayat, agent influent mais dont l'image a été écornée par le Footgate. Et pourtant, la direction mauve avait affirmé ne pas vouloir travailler avec des agents suspects. Michael Verschueren s'explique et confirme la position du club. 

"J'ai eu des contacts avec lui il y a dix jours", raconte le directeur sportif d'Anderlecht. "J'ai beaucoup discuté avec son agent Monsieur Djily. On est arrivé à un accord. On a senti que Nantes était ouvert à la discussion. Et cela s'est fait comme ça. On a eu quelques difficultés à la fin puisque Nantes a décidé de travailler avec Monsieur Bayat. Il défendait les intérêts de Nantes et pas les nôtres. J'ai finalisé l'affaire avec Monsieur Djily pour le joueur et Monsieur Bayat du côté de Nantes. On a fait cela d'une façon très professionnelle". En clair, la présence de Bayat dans le deal a été imposée par Valdermar Kita, le président des Canaris.

Mais pour ce qui est de travailler à l'avenir avec Mogi Bayat, la position du Sporting n'a pas changé. "Le club a communiqué de manière claire qu'il ne travaillerait pas avec des agents qui sont suspects. Je pense que Mogi l'est pour l'instant. Donc on ne va pas le contacter pour des joueurs. Mais s'il est l'agent d'un joueur, comme c'est le cas actuellement de certains éléments de notre noyau, on sera obligé de travailler avec lui."

NDLR : Après vérification dans le registre officiel de l’Union Belge, le dénommé Djily Dieng (l’agent personnel de Kara) ne figure pas dans les agents de joueurs officiellement enregistrés par la Fédération...

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK