"Vercauteren, c'est LE gros poisson qu'on pouvait aller pêcher dans le monde du football belge"

Thomas Chatelle, qui a croisé Franky Vercauteren chez les jeunes à Malines au tout début de sa carrière, a accueilli avec enthousiasme LA nouvelle du jour du côté du Parc Astrid : le retour du Soulier d’Or 1983 à la tête de l’équipe qu’il avait mené au titre en 2006 et 2007. Mais Franky Vercauteren aura cette fois Vincent Kompany à ses côtés pour redresser la situation du Sporting… Un atout, ou un inconvénient ?

"On attendait un contrepoids du côté de la direction sportive, et c’en est un fameux !, a souri notre consultant Thomas Chatelle depuis Londres. C’est sans doute LE gros poisson qu’on pouvait aller pêcher dans le monde du football belge. Avant l’installation de Vincent Kompany, j’avais déjà dit que Franky Vercauteren était sans doute la personne qui pouvait mettre de l’ordre dans ce club, avec son palmarès, son crédit, sa connaissance du Sporting. C’est un contrepoids pour Vincent Kompany, mais aussi pour Marc Coucke. Tout le monde sait qu’il est très exigeant, perfectionniste, et travailleur. Il avait pris un peu de recul, il a connu un petit peu tout, cela lui permettra d’avoir suffisamment d’expérience pour savoir quand relâcher la pression ou être plus pointilleux."

"Je suppose que c’est lui qui va prendre les responsabilités, et il faudra absolument que Vincent Kompany accepte que quelqu’un lui dise que c’est comme ça, et pas autrement, a repris l’ancien joueur du Sporting. Je suppose qu’on a discuté de cela avec Vincent. Et la remarque vaut également pour Marc Coucke ! Si c’est le cas, il aura les coudées assez franches pour remettre de l’ordre. C’est une grosse marche arrière, espérons que ce soit pour mieux faire marche avant."

Newsletter sport

Recevez chaque matin l'essentiel de l'info sportive.

OK